17/12/2022

Quoi de neuf?

Simon Delisle : Un style bien à lui

Par Myreille B. « À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire », c’est sur cette maxime que l’artiste termine notre entretien. Après un cheminement sinueux parsemé de cailloux, tantôt à les retirer de ses chaussures ou parfois à devoir les enfouir au creux de ses poches, Simon Delisle a relevé l’échine et adapté sa démarche. Fort de ses propres combats, il nous présente son one-man-show : invincible !

Dans l’ombre de plusieurs humoristes populaires, monsieur et madame Tout-le-monde le découvraient en 2020 alors que Simon remportait la grande compétition télévisée, Le prochain stand-up. Diffusée sur la chaine Noovo, cette première saison avait connu d’excellentes cotes d’écoute en pleine pandémie. Les trente-six candidats sélectionnés devaient faire rire et séduire les trois juges : P-A Méthot, Mariana Mazza et Louis Morissette. L’humoriste émergeant avait présenté un numéro saisissant : Simon Delisle nous livre la biographie de ses 100 vies en 7 minutes.

Atteint du diabète de type 1, du vitiligo ainsi que d’une maladie dégénérative des glandes
endocrines depuis sa jeune enfance, la polyendocrinopathie de type 1, le trentenaire n’hésite pas à utiliser l’autodérision pour parler de son cheminement atypique. « Mon inspiration vient de beaucoup de choses. Ce n’est pas un spectacle sur la pandémie, mais c’est sûr que j’en parle, car cela nous a tous transformés comme individu. J’aborde le complotisme, l’entrainement, la perte de poids, le végétarisme, je vais dans plusieurs sphères. Vu les ennuis de santé que j’ai eus, j’ai un parcours assez particulier, alors j’aborde aussi ces thèmes-là. »

Voir Simon Delisle

De nature rationnelle et verbomotrice, Simon possède une incomparable dégaine de mots et d’images percutantes, alignées l’une à la suite de l’autre, à un rythme trépidant. « J’aime beaucoup l’observation. L’idée, ce n’est pas seulement d’écrire ce que je vis, mais plutôt d’analyser ça d’une façon rationnelle et parfois émotive. J’aime les images fortes, un peu cinglantes et mordantes. Dès qu’il y a quelque chose qui me titille dans la tête, qui ne fait pas de sens pour moi, ça vient me chercher. Quand c’est contre-intuitif, j’aime bien aller là-dedans. Dans le show Invincible, il y a des numéros que j’ai écrits il y a quelques années. J’aborde plusieurs thèmes que j’ai déjà explorés. Il y a des anecdotes, de la réflexion, des montées de lait, des numéros de style une ligne, un punch. C’est pour moi une façon de montrer l’étendue de ce que je peux faire aux personnes qui ne me connaissent pas encore. »

Simon Delisle s’implique dans de multiples projets, en tant que concepteur et script-éditeur, dont ceux de Mariana Mazza, Dominic et Martin, les galas Juste pour rire avec Laurent Paquin, Patrick Groulx et Michel Barrette. Toutefois, pour ses spectacles personnels, il révèle qu’il est plutôt pudique. « J’écris seul et j’ai un ami script-éditeur, Michel Sigouin. Il ne m’écrit pas de matériel, mais quand j’arrive avec des textes, il me fait des suggestions, des numéros à agencer. Il me permet de pousser un peu plus loin ma réflexion. »

Sur scène, avec Simon Delisle c’est la simplicité volontaire. « Je fais un spectacle de stand-up traditionnel, à l’américaine : un tabouret, une bouteille d’eau. Avec mon équipe, on voulait que le spectacle soit simple, les coûts le plus bas possible, car en retour de pandémie, je voulais maximiser le fun et minimiser le stress. »

« Quand je suis sorti de l’école, j’avais 25 ans. J’ai commencé à faire de l’humour sur scène en 2007. Je suis entré à l’École nationale de l’humour en 2008 et j’en suis sorti en 2010. Depuis, je fais ce métier à temps plein. J’ai toujours monté d’échelon d’année en année. Aujourd’hui, je jouis d’une bonne réputation dans le milieu, je suis où je veux être. Ce spectacle, je le porte dans mon cœur. Il est une bonne façon de me connaitre. Si vous ne me connaissez pas, je vous garantis que vous allez passer une maudite belle soirée, je donne un spectacle… à fond la caisse ! » Le message est lancé et son unicité dans le paysage en fait un humoriste incontournable à découvrir.


Simon Delisle
26 janvier 2023 à 18 h
Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean
Places réservées

Photo Steve Caron

Cette entrevue a été publiée dans l'édition de janvier 2023 du magazine l'Entracte de la SPEC du Haut-Richelieu. Pour consulter l'édition en cours, cliquez ici.  

INFORMATIONS ET BILLETTERIE

Adresse

30, boulevard du Séminaire N.,
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC
J3B 5J4

Heures de la billetterie

Du lundi au samedi de 10 h à 18 h.

Veuillez prendre note de l’horaire d’été pour la billetterie :

25 juin au 25 août : Mardi au samedi de 13 h à 18 h

26 août au 14 septembre : Mardi au samedi de 12 h à 18 h


Travaillez avec nous