09/11/2022

Quoi de neuf?

Serge Yvan Bourque : récits de vie universels

Par Jennifer Tremblay. « Je suis trop étrange en humour, trop comique en théâtre », dit-il de lui-même. Le spectacle que Serge Yvan Bourque présentera à la salle Emma-Albani en novembre prochain est pourtant bien celui d’un artiste qui possède « l’art de la parole ».

La première fois qu’il est monté sur scène, c’était dans sa ville natale, Rimouski, alors qu’il n’était qu’en secondaire I. On lui avait confié un rôle de figurant. « Mais finalement, j’ai joué une femme parce que j’ai remplacé une étudiante qui était toujours absente. » Le soir de la première, il a reçu une révélation : « J’ai fait rire le public dès la première seconde. » Il en a parcouru du chemin, depuis ! Et ce chemin, loin d’être linéaire, l’a pourtant mené là où il rêvait d’aller.

« En 1999, j’ai voulu entrer à l’École nationale de l’humour, mais aussi fou que ça puisse paraitre, c’était impossible de joindre la direction parce que je n’avais pas accès aux courriels dans ce temps-là et que je n’arrivais pas à les joindre par téléphone. J’arrivais toujours trop tard à la maison ! » Autre temps, autres contraintes… Finalement, Serge Yvan Bourque est parti en voyage, un périple qui a duré un an, au cours duquel il a rencontré un professeur rwandais qui enseignait la socio-psychologie à l’Université de Rimouski et qui l’a convaincu d’entreprendre un bac dans ce domaine. « J’ai beaucoup aimé mes études. J’ai mené des projets qui alliaient tous mes intérêts, dont un projet appelé “Sourire secours”. Mais l’appel de la scène demeurait très fort. » Il est finalement entré à l’École nationale de l’humour, d’où il est sorti diplômé en 2012, et où il enseigne depuis quelques années.

Voir Serge Yvan Bourque

Serge Yvan Bourque mène une carrière qui le comble, en particulier en France, où il est monté sur scène au moins une centaine de fois. Au Québec, l’inclassable artiste a trouvé sa famille auprès du Regroupement du conte au Québec (RCQ), dont il est membre depuis deux ans. « En me positionnant comme conteur, je peux toucher à des sujets plus dramatiques sans me sentir obligé d’être drôle », explique-t-il après avoir parlé des artistes qui l’inspirent. En haut de la liste, Yvon Deschamps et Alberto Garcia Sanchez, un conteur européen.

Il a été reçu par la SPEC, au Théâtre des Deux Rives en mars 2022 pour une résidence avec le RCQ, ce qui lui a permis de présenter, en diffusion numérique, un monologue inspiré de sa rencontre avec Réal, un itinérant. « L’apparition de ce personnage dans mon répertoire marque définitivement un tournant dans ma carrière. »

À quoi doit-on s’attendre du spectacle qu’il présente cet automne ? Théâtre, humour, conte ou… thérapie ? Celui qui s’est donné par le passé les titres de « bouffon profond », puis de « psycomique », a adopté un autre ton, mais sa démarche reste fondamentalement la même : « Je parle de thèmes douloureux, et je veux qu’on se permette d’en rire. Mais le rire ne doit pas être une fuite de ce qui est dramatique. »

Le confinement n’a pas été facile pour lui, comme pour plusieurs artistes qui ont dû mettre leur carrière sur la glace. Il a rebondi en écrivant sur la difficulté d’être à la fois un bon père et un bon fils dans une situation où les deux rôles lui posaient un défi. Aussi, Serge Yvan Bourque habite le quartier Parc-Extension, où il a vu tous les matins, pendant des mois, les autobus des « anges gardiens » se rendre au chevet de personnes âgées. « La situation m’a inspiré, mais ce n’est pas un spectacle sur la pandémie que j’ai écrit. Le noyau, c’est l’amour entre mes enfants et leurs grands-parents. Ça résume tout ! » Il ajoute : « Ce que je fais de mieux, moi, ce sont des récits de vie universels. J’aime creuser l’invraisemblable pour trouver la vérité. »

Son metteur en scène est Bryan Morneau, et son conseiller à l’écriture, Cédric Landry. Le conteur m’a demandé de les nommer dans mon article. Ainsi, en plus de posséder « l’art de la parole », il possède l’art de la reconnaissance : « Ils ont été tellement formidables ! Ils méritent bien ça ! » Voilà, mission accomplie.


Serge Yvan Bourque
11 novembre 2022 à 20 h
Salle Emma-Albani
Pôle culturel de Chambly

Cette entrevue a été publiée dans l'édition de novembre 2022 du magazine l'Entracte de la SPEC du Haut-Richelieu. Consultez l'édition numérique en cours ici.

Photo Geneviève Gagné

INFORMATIONS ET BILLETTERIE

Adresse

30, boulevard du Séminaire N.,
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC
J3B 5J4

Heures de la billetterie

Du lundi au samedi de 10 h à 18 h.

Horaire des fêtes jusqu'au 24 décembre
Du lundi au dimanche de 10 h à 18 h.

Travaillez avec nous

C'EST L'HEURE !
abonnement saison 2024 - 2025

Il est maintenant temps de réserver vos spectacles de la saison 2024 - 2025 en théâtre, musique de concert, conte et danse. Au total, 27 propositions artistiques seront au calendrier afin de vous faire vibrer dans une saison vive de sens qui soulignera les 35 ans de la SPEC du Haut-Richelieu. Plusieurs formules d'abonnements disponibles pour vous offrir des rabais avantageux ! Venez jeter un coup d'œil.