16/01/2020

Quoi de neuf?

Premier grand rôle au cinéma pour Léane Labrèche-Dor

Par Isabelle Laramée
C'est dans la peau de Valérie, une jeune femme endeuillée qui décide de sourire à nouveau à la vie, que Léane Labrèche-Dor fait ses premiers pas sur grand écran. Dans Le Rire, la comédienne principalement connue pour ses rôles comiques à la télévision en profite pour se replonger dans une composition plus dramatique à l'image des personnages qu'elle a toujours incarnés en théâtre.

Car même si le film est baptisé Le Rire, celui-ci est un doux mélange entre les moments drôles et tendres, entre la comédie et le drame. Le long-métrage de Martin Laroche, produit par La Boite à Fanny et qui sortira en salle le 30 janvier, propose une exploration humaine du syndrome du survivant et du processus de deuil du passé, avec la distance du temps, la force de l'amour et la joie d'être en vie.

« Valérie a vécu un énorme traumatisme, raconte Léane Labrèche-Dor. Elle a perdu son chum de l'époque et beaucoup de gens de son entourage il y a huit ans. Elle essaie de retrouver le goût de vivre et de ne pas se sentir mal. Le syndrome du survivant est habité par la culpabilité de retrouver une vie normale, de retrouver l'amour. Il y a beaucoup de trames dans l'histoire. C'est en quelque sorte une grande fresque. »

Pour pouvoir affronter ce grand tourbillon, Valérie utilise l'arme la plus efficace contre la morosité; le rire. C'est sur cette capacité de rire des éléments dramatiques que repose l'humour du film et l'humanité du personnage. « Il faut trouver la force de se contraindre à rire et de trouver la lumière dans tout ça, poursuit celle qui partage l'écran avec Micheline Lanctôt et Alexandre Landry. Faire du beau avec du laid et trouver la faille pour laisser entrer la lumière. Le scénario est très bien écrit. Comme actrice, il me permet de travailler beaucoup de choses, notamment le côté de l'autodérision. Ça prend une grande force de résilience pour sourire en pleurant. »

Onirisme

La présence de l'onirisme dans le film propose aussi un grand défi d'interprétation puisque Valérie se retrouve dans des situations qui ne peuvent exister en dehors de la fiction. Il est donc difficile pour une comédienne de se transposer dans la peau du personnage alors qu'en aucun cas quelqu'un ne peut se retrouver dans un rêve en passant dans un cadrage de porte ! « Ce côté sort du réel et c'est plutôt rare qu'on voie du réel insolite, autant au théâtre qu'au cinéma. Il n'y a pas de bonne réponse dans l'interprétation. C'est plus compliqué et je n'avais jamais eu à faire ce genre d'exercice puisque généralement le premier réflexe d'un acteur est de s'imaginer être dans la situation de son personnage. J'ai dû regarder des situations similaires dans des films, comme Mother ! ou ceux de David Lynch. »

Valérie est arrivée comme une bouffée d'air frais dans la vie de Léane Labrêche-Dor qui confie avoir été un peu cantonnée à l'humour dans l'esprit des gens suite à SNL Québec. Paradoxalement, le drame a jalonné tout son parcours en théâtre. Son passage au cinéma est donc un doux mélange de ses rôles. « Ça donne une leçon aux gens trop psychorigides qui inscrivent les autres dans des catégories, poursuit celle qui a pu compter sur la complicité d'Alexandre Landry, un habitué des plateaux de cinéma. J'ai travaillé et fait de mon mieux. Ç’a aussi été une belle leçon pour moi, car je croyais que tout le monde me prenait pour un clown. Deux personnes brillantes (Martin Laroche et Fanny-Laure Malo) ont eu le courage de m'engager. Souvent, les gens estiment à tort que ceux qui font de la comédie ont un éventail plus petit que les comédiens qui font du drame. Ce n'est pourtant pas le cas. »

Voir Le Rire de Martin Laroche

Cette entrevue a initialement été publiée dans l'édition de février 2020 du magazine l'Entracte.

INFORMATIONS ET BILLETTERIE

Adresse

30, boulevard du Séminaire N.,
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC
J3B 5J4

Heures de la billetterie

Du lundi au samedi de 10 h à 18 h.

Horaire des fêtes jusqu'au 24 décembre
Du lundi au dimanche de 10 h à 18 h.

Travaillez avec nous

C'EST L'HEURE !
abonnement saison 2024 - 2025

Il est maintenant temps de réserver vos spectacles de la saison 2024 - 2025 en théâtre, musique de concert, conte et danse. Au total, 27 propositions artistiques seront au calendrier afin de vous faire vibrer dans une saison vive de sens qui soulignera les 35 ans de la SPEC du Haut-Richelieu. Plusieurs formules d'abonnements disponibles pour vous offrir des rabais avantageux ! Venez jeter un coup d'œil.