18/01/2024

Quoi de neuf?

Nadia Drouin : Tomber en amour avec le cirque

Par Marie-Pier Gagnon. Elle est bien loin l’époque où le cirque rassemblait des éléphants sous des chapiteaux et des clowns maladroits pour nous faire rire. Devenu un art reconnu au Québec en 2001, il vibre aujourd’hui au rythme de la créativité de ses artistes et de la passion de ses porte-paroles. Le 18 février, on redécouvre cet art en compagnie de Nadia Drouin.

Nadia Drouin parle avec une passion contagieuse. Depuis cet automne, elle occupe officiellement le poste de directrice générale de En Piste, le Regroupement national des arts du cirque. Sa mission est simple : nous faire tomber en amour avec cette discipline artistique qui surprend, étonne et repousse constamment les limites de l’imaginable. Et elle assure dans ce rôle !

C’est que Nadia Drouin est comme la majorité des gens. Pendant longtemps, elle n’a connu du cirque que les productions de Guy Laliberté et du Cirque du Soleil. Puis un jour, après avoir obtenu son diplôme en théâtre, elle a accepté un poste administratif à l’École nationale du cirque. Un heureux hasard de la vie qui a complètement changé son parcours professionnel.

« Je ne savais pas que cette industrie était en pleine ébullition. J’avais la chance de regarder les élèves travailler et évoluer et je suis tombée en amour avec cet art de la scène. » La suite, c’est une carrière remplie de faits marquants, dont 15 ans à titre de coordonnatrice des services professionnels, puis responsable et chef de la programmation à la TOHU.

Lors de son passage au Grand rendez-vous artistique, elle se promet de vous offrir les outils nécessaires pour apprécier la grandeur du cirque. Il y sera question du vocabulaire – sauriez-vous différencier le cirque traditionnel du nouveau cirque ou encore du cirque contemporain ? – ainsi que de nouvelles tendances initiées par la jeune génération d’athlètes.

Entre le « wow » et la réflexion

« Par exemple, on remarque une nouvelle tendance qui est moins sur le “wow”, mais davantage soutenue par une réflexion ou un discours. » Et comme ce ne sont pas toutes les salles du Québec qui peuvent accueillir des productions de cirque, elle fait remarquer que les artistes s’adaptent pour offrir des propositions accessibles même dans les plus petites salles. « À Saint-Jean-sur-Richelieu, vous êtes assez gâtés ! Vous avez déjà reçu plusieurs spectacles circassiens, ce ne sont pas toutes les régions qui ont cette chance. »


Notre conférencière sera accompagnée sur scène par Mario Trépanier, anciennement directeur du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, ainsi que du duo Agathe et Adrien dont le spectacle <@Ri>N.Ormes<@$p> représente bien le cirque d’aujourd’hui. « Ce sont de beaux artistes. Leur démarche artistique revoit les normes de la société. Par exemple, dans la discipline du main à main, le porteur est généralement l’homme et le voltigeur la femme. Là, c’est l’inverse. » Une courte performance sera offerte aux spectateurs présents, question de bien imager le propos.

D’ailleurs, l’animatrice se promet de profiter de cette rencontre pour ramener la notion d’exploit pendant son intervention. « Les artistes du cirque, ce sont un peu des superhéros. Ils sont capables de faire des choses avec leur corps qu’on ne croit pas possible. À bout d’efforts incroyables, ils atteignent un tel point de perfection qu’on a l’impression que c’est facile. »

Nadia Drouin a hâte de venir à votre rencontre : « L’évènement laissera place aux échanges et à la discussion. Ce sera assez informel. On veut s’amuser en parlant cirque. » Outre les éléments déjà mentionnés, il est certain que la réputation du Québec à l’international sera abordée. Doit-on le rappeler, notre province brille par la qualité de ses compagnies de cirque.

Et l'on continue de viser plus haut : En Piste a récemment entrepris des représentations pour la création d’un programme Cirque-Études dans les écoles du Québec. « Les jeunes accrochent au cirque. C’est fabuleux », de conclure Mme Drouin. Quand on vous disait que ça bouge dans le milieu, en voilà un bel exemple !

Le cirque sous toutes ses formes
18 février 2024 à 14 h
Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean
Admission générale

Photo Thibault Carron

INFORMATIONS ET BILLETTERIE

Adresse

30, boulevard du Séminaire N.,
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC
J3B 5J4

Heures de la billetterie

Du lundi au samedi de 10 h à 18 h.

Veuillez prendre note de l’horaire d’été pour la billetterie :

25 juin au 25 août : Mardi au samedi de 13 h à 18 h

26 août au 14 septembre : Mardi au samedi de 12 h à 18 h


Travaillez avec nous