12/09/2019

Quoi de neuf?

Le Canada Français souligne les 30 ans de la SPEC du Haut-Richelieu

Ce texte a été publié dans l’édition du 12 septembre 2019 du journal Le Canada Francais, sous la plume du rédacteur en chef Gilles Lévesque. Il s'agit de l'éditorial de la semaine. 


Un virage qui s'est avéré payant
Gilles Lévesque

Il y a trente ans, la Société pour la promotion d'événements culturels du Haut-Richelieu (SPEC) voyait le jour dans un certain tumulte. Plusieurs, et nous en sommes, n'avaient pas apprécié la façon un peu cavalière d'évincer trois promoteurs qui avaient beaucoup fait pour la présentation de spectacles à l'auditorium du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu.

Il faut aujourd'hui convenir que ce virage s'est avéré payant. Lentement, cet organisme à but non lucratif, sous la gouverne de son directeur général, Guy Boulanger, a mis en place un plan d'action qui a été profitable pour tout le monde, tant pour les artistes que les amateurs de musique, d'humour et de théâtre en général.

Des risques, la SPEC en a pris et en prend encore aujourd'hui pour assumer pleinement son rôle. Il faut reconnaître qu'avant son entrée en scène, les promoteurs rechignaient à l'idée de faire venir des artistes peu connus à Saint-Jean-sur-Richelieu pour des raisons de rentabilité. Ça se comprend aisément. Il était plus payant de miser sur un spectacle de Ginette Reno que sur une prestation des Vilains Pingouins!

En instaurant la formule des Jeudis Shows, la SPEC a permis à la relève de pouvoir s'exprimer devant de bonnes foules à un prix ridiculement bas (coût d'entrée initial de 5$, ce qui comprenait une consommation gratuite). La première année a été difficile, c'est vrai, mais aujourd'hui, la plupart des artistes qui profitent de cette formule se produisent à guichets fermés. Ils n'en reviennent d'ailleurs pas.

Lancé il y a huit ans, le Cabaret Jazz Band suscite aujourd'hui le même engouement. Il est devenu difficile d'obtenir une place au Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean, tant les spectacles offerts par Pierre-Armand Tremblay et ses merveilleux musiciens sont d'une qualité remarquable. Attirer plus de 400 fans de jazz, un vendredi soir, relève de l'exploit. À notre connaissance, c'est unique au Québec.

La SPEC a aussi joué un grand rôle dans la transformation de l'auditorium du Cégep, devenu le Théâtre des Deux Rives, et de cette «salle paroissiale» du Centre Fernand-Charest que l'on connaît aujourd'hui sous le nom de Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean. On parle ici d'infrastructures de qualité dont nous devons être très fiers. On peut vous assurer que les artistes sont bien heureux de s'y produire. Plusieurs l'affirment d'ailleurs ouvertement durant leur prestation.

Au cours de la prochaine année, la SPEC va présenter 250 spectacles dans les trois salles dont elle assume la gestion, dont celle de Chambly qui ouvre officiellement ses portes ce mois-ci. On parle ici d'événements variés, allant de l'humour à la chanson, du théâtre à la danse, du cirque à des contes pour enfants. C'est équivalent de cinq spectacles par semaine. De quoi satisfaire ceux qui se rendaient à Montréal auparavant pour applaudir des artistes qu'on ne faisait pas venir à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Au fil des ans, la SPEC a su s'ajuster aux nouvelles réalités du marché pour demeurer un chef de file dans le monde du spectacle au Québec. L'ouverture d'une salle moderne au Quartier DIX30 avait de quoi inquiéter, mais des ajustements et des nouveautés ont permis de tenir cette concurrence à distance. Du moins en grande partie. L'entrée en scène d'Evenko avec ses gros sabots est une autre contrainte qu'il faut prendre au sérieux dans le milieu du divertissement dont la santé est liée à celle de l'économie.

Dans le milieu culturel, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu rayonne à l'échelle provinciale. On nous envie, nous imite. Lors d'entrevues réalisées avec des artistes établis ou sur le point de l'être, on nous le dit. La SPEC y est pour beaucoup. Le Service de la culture, du développement social et du loisir de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu également. Ce n'est d'ailleurs pas sans raison si Le Canada Français consacre l'un de ses cahiers à la culture chaque semaine. C'est unique en région pour un hebdomadaire.

Longue vie donc à la Société pour la promotion d'événements culturels du Haut-Richelieu. Surtout merci pour ces si beaux spectacles et ces infrastructures que nous aimons tant fréquenter.

*Le texte est repris sur nos platteformes avec la permission de l'auteur. 

INFORMATIONS ET BILLETTERIE

Adresse

30, boulevard du Séminaire N.,
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC
J3B 5J4

Heures de la billetterie

Du lundi au samedi de 10 h à 18 h.

Horaire des fêtes jusqu'au 24 décembre
Du lundi au dimanche de 10 h à 18 h.

Travaillez avec nous

C'EST L'HEURE !
abonnement saison 2024 - 2025

Il est maintenant temps de réserver vos spectacles de la saison 2024 - 2025 en théâtre, musique de concert, conte et danse. Au total, 27 propositions artistiques seront au calendrier afin de vous faire vibrer dans une saison vive de sens qui soulignera les 35 ans de la SPEC du Haut-Richelieu. Plusieurs formules d'abonnements disponibles pour vous offrir des rabais avantageux ! Venez jeter un coup d'œil.