03/03/2020

Quoi de neuf?

La SPEC reporte les honneurs pour sa médiation artistique

Par Guy Boulanger, directeur général

RIDEAU, l'association professionnelle des diffuseurs de spectacles, nous a décerné le 20 février dernier, au Gala RIDEAU 2020, le prix Médiation culturelle. Ce prix vise à souligner les initiatives qui contribuent au développement qualitatif des publics.

Je remercie RIDEAU d’avoir créé ce prix qui contribue à faire rayonner une partie importante de notre travail. La médiation artistique faisant partie de l’ADN de notre organisation, je suis touché que l’on reconnaisse l’ampleur de ces actions peu visibles, car morcelées pour des publics ciblés. Au cours de la présente saison, plus de 1100 activités rejoindront ainsi quelque 40 000 personnes.

Le prix nous a été décerné pour le projet L’Art du mot juste qui a, entre autres, pour objectif d’enrichir le vocabulaire des jeunes en relation avec les arts de la scène. Ce projet se décline en cinq volets : carnets artistiques, ateliers préparatoires en classe, rencontres après spectacles, concours et capsules vidéo destinées aux enseignants.

Pour réaliser ce projet, nous pouvons compter sur une formidable équipe, à commencer par Virginie L’Écuyer, adjointe à la programmation jeunesse et théâtre, qui cimente un groupe de contractuels composé de : Hélène de Blois, Sylvie Lemay et Carole Tremblay à la rédaction des carnets artistiques; Martin Lebrun à l’élaboration des contenus des ateliers préparatoire en classe; Audray De Serre et Sylvain Massé à l’animation des ateliers préparatoires en classe; Jonathan Charbonneau et Christian Roy à la production des capsules vidéo; Élisabeth Provencher et Solange Lortie au montage graphique des carnets; Sylvie Boulanger à la révision et à la correction des textes et, finalement, Caroline Lavoie, l’idéatrice et coordonnatrice du projet, en charge des contenus (carnets, ateliers, capsules vidéo).

Je profite de l’occasion pour remercier les artistes, les compagnies artistiques, le personnel technique de nos salles ainsi que le personnel de tournée pour leur collaboration, car par nos initiatives, nous ajoutons à leurs tâches, déjà nombreuses.

Ce qui nous anime
La valorisation et la maitrise d’une langue pour décrire le monde des arts nous préoccupent particulièrement en raison de notre mandat. Nous croyons que par la valorisation du français et de l’utilisation du mot juste pour exprimer sa pensée dans le domaine des arts, nous contribuons à la valorisation globale du français. Nous sommes persuadés que l’éducation artistique est une composante fondamentale de la formation des jeunes citoyens et qu’elle est intimement liée à leur développement intellectuel, social, culturel et affectif.

Nous souhaitons que la valorisation de l’utilisation du mot juste pour nommer l’art permette à l’élève d’affiner l’expression de son analyse critique d’un spectacle, à faire valoir son point de vue et son identité personnelle linguistique et culturelle. La valorisation de la langue française et la découverte du plaisir d’utiliser le mot juste pour exprimer aisément sa pensée se feront ressentir, bien au-delà du domaine artistique. Une langue que nous maitrisons bien influe sur notre manière de réfléchir, de comprendre la société et d’appréhender le monde.

Des effets structurants !
Lors de la présentation de la programmation des spectacles au corps professoral, nous remarquons que plusieurs enseignants se sentent peu ou mal outillés lorsqu’il s’agit de parler des nuances artistiques de chacune des formes d’art présentées. Ce qui est tout à fait normal puisque le vocabulaire des arts de la scène est en continuelle effervescence, car les créateurs et spécialistes des arts créent de nouveaux mots pour nommer les innovations et nouvelles formes artistiques.

Fréquemment, les professeurs nous confient préférer que nous fassions nous-mêmes la préparation aux spectacles afin que les informations données aux élèves soient uniformes, justes et appropriées. D’ailleurs, les enseignants assistent avec beaucoup d’intérêt aux différentes rencontres et affirment souvent qu’ils ont appris des notions et de nouveaux termes liés aux arts. Nous avons donc le sentiment de contribuer à l’enrichissement du vocabulaire artistique des professeurs, ce qui ne peut qu’être bénéfique pour tous.

Les artistes apprécient également notre travail. Ils sont à même de constater que des élèves bien préparés à recevoir une œuvre sont plus réceptifs et ont une excellente écoute. Il arrive fréquemment que les compagnies artistiques nous demandent l’autorisation d’utiliser les documents que nous produisons (capsules vidéo, carnets artistiques, etc.) pour enrichir leurs propres outils pédagogiques.
Bref, et les gagnants sont… nous tous !

Sur la photo: De la SPEC du Haut-Richelieu, Guy Boulanger, directeur général, et Virginie L'Écuyer, adjointe à la programmation jeunesse et théâtre, accompagnés du président de RIDEAU, David Laferrière.

 

 

INFORMATIONS ET BILLETTERIE

Adresse

30, boulevard du Séminaire N.,
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC
J3B 5J4

Heures de la billetterie

Du lundi au samedi de 10 h à 18 h.

Horaire des fêtes jusqu'au 24 décembre
Du lundi au dimanche de 10 h à 18 h.

Travaillez avec nous

C'EST L'HEURE !
abonnement saison 2024 - 2025

Il est maintenant temps de réserver vos spectacles de la saison 2024 - 2025 en théâtre, musique de concert, conte et danse. Au total, 27 propositions artistiques seront au calendrier afin de vous faire vibrer dans une saison vive de sens qui soulignera les 35 ans de la SPEC du Haut-Richelieu. Plusieurs formules d'abonnements disponibles pour vous offrir des rabais avantageux ! Venez jeter un coup d'œil.