15/12/2022

Quoi de neuf?

Jo Cormier : drôle de bibitte

Par Yves Mallette. Jo Cormier se définit lui-même comme une espèce de bibitte qu’on a besoin d’apprivoiser avant de l’adopter. Comme un animal de compagnie en somme. Mais c’est dans un sens plus large que l’humoriste a intitulé son premier spectacle Animal : l’homme est le plus évolué des espèces animales, mais ça ne parait pas toujours…

L’humain est peut-être plus apte à comprendre et à apprendre des choses plus complexes que les autres espèces du règne animal, mais en regardant la façon dont l’homme utilise certaines de ses inventions, on peut se questionner au sujet de sa supériorité comparativement aux autres. Si la ligne directrice du spectacle laisse entendre une approche sociologique, voire philosophique, les différents thèmes sont pour la plupart abordés de façon triviale, sans aucune inhibition, par un personnage de scène pour le moins tempétueux.

« Malgré une toile de fond qui peut sembler sérieuse, il n’y a rien de moralisateur dans ma démarche », précise Jo Cormier. Il fait en effet valoir un point de vue aussi comique qu’irrévérencieux et absurde pour parler de notre rapport avec nos animaux de compagnie, des téléphones intelligents, de sports, de nos comportements différents que l’on soit seul ou en groupe, de l’internet, du souffleur à feuilles, de religion, de notre façon d’aborder la sexualité…

Voir Jo Cormier à Saint-Jean

Voir Jo Cormier à Chambly

L’humoriste enrobe le tout de métaphores vivifiantes, quelquefois scabreuses, mais qui font rigoler. C’est tout ce qui importe pour l’énergumène de trente-trois ans qui peut difficilement être plus satisfait de la réaction des gens qui se sont follement bidonnés en assistant à son premier spectacle.

« Moi, je donne tout ce que j’ai à donner sur scène et je suis très reconnaissant de voir les gens m’accueillir avec autant d’amour. Je viens du monde ouvrier et je sais ce que c’est de travailler fort pour joindre les deux bouts. Alors quand les gens viennent me voir pour se détendre, oublier leurs tracas et se sentir mieux, je fais tout ce que je peux pour répondre à leurs attentes. »

Il va sans dire que Jo Cormier est aussi très content des critiques médiatiques : « Il y en a qui ont trouvé ça vulgaire. Je m’y attendais. Mais ce n’est pas le qualificatif évoqué le plus souvent par les personnes qui ont écouté le spectacle avec attention. »

Persévérance
Jo Cormier a toutes les raisons pour être heureux, lui qui rêve depuis longtemps de faire rire sur scène. Son parcours pour en arriver à un premier spectacle n’a pas été des plus faciles. D’abord, il a été refusé trois fois à l’École nationale de l’humour. Par sa faute, tient-il à préciser.

Jo Cormier a persévéré. Il a commencé à se faire connaitre comme réalisateur et idéateur de plusieurs capsules humoristiques sur le web. Il a ensuite élargi son auditoire en apparaissant à la télévision dans les émissions Le prochain stand-up, Roast Battle et Le maitre du jeu. Enfin, il s’est familiarisé avec la scène en faisant les premières parties des spectacles de Mariana Mazza.


« J’étais peut-être naïf et insouciant quand j’ai plongé là-dedans. Mais j’ai eu la chance d’être rapidement bien entouré. J’ai aussi appris à faire chaque chose en son temps. Le chemin est peut-être plus long, mais ça m’aide à garder les pieds sur terre. Une chance, car il peut être difficile de rester soi-même dans ce milieu. Moi, je n’oublierai jamais d’où je viens », fait savoir un Jo Cormier dont le personnage de scène est manifestement plus extrême que la version normale de lui-même.

Jo Cormier
4 février et 16 juin 2023 à 20 h
Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean
Places réservées


4 novembre 2023
Salle Emma-Albani
Pôle culturel de Chambly

 

Cette entrevue a été publiée dans l'édition de janvier 2023 du magazine l'Entracte de la SPEC du Haut-Richelieu. Pour consulter l'édition en cours, cliquez ici.  

Photo Julien Faugère

INFORMATIONS ET BILLETTERIE

Adresse

30, boulevard du Séminaire N.,
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC
J3B 5J4

Heures de la billetterie

Du lundi au samedi de 10 h à 18 h.

Veuillez prendre note de l’horaire d’été pour la billetterie :

25 juin au 25 août : Mardi au samedi de 13 h à 18 h

26 août au 14 septembre : Mardi au samedi de 12 h à 18 h


Travaillez avec nous