18/04/2023

Quoi de neuf?

Isabelle Boulay : à travers les océans

Par Francis Hébert. Isabelle Boulay chevauche les océans depuis une trentaine d’années, entre grandes chansons populaires à la française et refrains folk-country du terroir. Elle interprète les créateurs d’hier, sans jamais négliger ceux d’aujourd’hui. Avec sa tournée D’Amériques et de France, elle replonge en elle, ses désirs d’ancrage et d’exil, à la recherche du frisson artistique sans frontière.

Il faut oser Isabelle Boulay, aller vers elle, l’écouter vraiment. En entrevue, elle se confie longuement, sans barrière, en toute franchise : ses doutes, ses angoisses, ses anecdotes et ses bonheurs. Elle peut citer autant Philippe B que Jean Leloup ou des groupes de la scène alternative montréalaise. En chanson, elle oscille sans cesse entre la grandeur française et les racines québécoises : « Ce n’est pas pour rien que mon spectacle s’appelle D’Amériques et de France ! J’ai toujours été très attirée par les chanteurs de rock français, le groupe Téléphone, le punk de Bérurier noir. J’écoute beaucoup de musique, parfois assez pointue. Je suis une chanteuse de variétés qui a des goûts très éclectiques, j’aime autant Hank Williams qu’Alain Bashung », se marre-t-elle au téléphone pendant une conversation de plus de quarante-cinq minutes.

Voir Isabelle Boulay

« Ces gens-là ont un savoir-faire, enchaîne-t-elle. Entre ce que je fais comme musique et ce que j’écoute, il y a parfois tout un monde. J’ai adhéré à Renaud comme à Bashung. » En 2014, elle consacrait tout un disque à Serge Reggiani. C’était très réussi, entre les classiques et la redécouverte de certains titres (Ma fille, T’as l’air d’une chanson, etc.). Cette fois-ci, elle s’attaque à Alain Bashung, l’icône décédée en 2009. La Québécoise a découvert le rockeur au début des années 90 avec le clip Osez Joséphine. Depuis, elle attendait impatiemment chacune de ses parutions, jusqu’au cd posthume, dont elle reprend justement deux morceaux de belle manière (Nos âmes à l’abri et La mariée des roseaux).

Pour Les chevaux du plaisir : Boulay chante Bashung, la Gaspésienne travaille désormais avec l’étiquette La Tribu, pour la partie gérance. À propos du co-fondateur et PDG de La Tribu, Isabelle dit : « La personne qui a fini de me convaincre de faire cet album, c’est Claude Larivée. Mais ça faisait très longtemps que j’en avais envie. J’avais déjà chanté en spectacle Osez Joséphine. Le répertoire de Bashung, c’est un de ceux qui m’ont fait le plus rêver en tant qu’interprète. C’est un artiste de haute voltige, d’exception. J’avais déjà essayé de reprendre certaines chansons comme La nuit je mens, mais je ne trouvais pas que j’arrivais à destination ! Je regardais toutes ses chansons courir comme des chevaux sauvages, et je me demandais si je serais un jour capable d’en monter une. »

Finalement, Boulay a traversé les épreuves de cette œuvre bashungienne exigeante et décalée, unique. Avec le chanteur Dumas, elle a cogité sur le répertoire à explorer. Sur l’insistance de Claude Larivée, elle a accepté de reprendre l’explicite et imaginative Madame rêve. Et c’est à Gus van Go (du groupe punk montréalais Me Mom and Morgentaler) qu’on a confié la réalisation artistique.

Sur scène, la dame sera accompagnée de cinq musiciens et reprendra dans un premier temps environ la moitié du nouvel album, avec l’envie de pousser plus loin au fur et à mesure des nouvelles représentations. Sans oublier, bien sûr, ses chansons québécoises, ainsi qu’une ou deux en anglais, voire en espagnol. Une chevauchée qui donne envie.

Isabelle Boulay22 avril 2023 à 20 h
Salle Desjardins
Théâtre des Deux Rives

Photo Frédérique Ménard-Aubin


Cette entrevue a initialement été publiée dans l'édition de mai 2023 du magazine l'Entracte de la SPEC du Haut-Richelieu. Pour consulter l'édition en cours, cliquez ici. 

INFORMATIONS ET BILLETTERIE

Adresse

30, boulevard du Séminaire N.,
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC
J3B 5J4

Heures de la billetterie

Du lundi au samedi de 10 h à 18 h.

Veuillez prendre note de l’horaire d’été pour la billetterie :

25 juin au 25 août : Mardi au samedi de 13 h à 18 h

26 août au 14 septembre : Mardi au samedi de 12 h à 18 h


Travaillez avec nous