04/04/2022

Quoi de neuf?

Guillaume Pineault : détermination sans détour

Par Yves Mallette. Guillaume Pineault ne pouvait pas adopter un titre plus évocateur que Détours pour son premier spectacle. Juste à raconter son parcours avant d’afficher son nom sur les marquises, il aurait du matériel pour deux spectacles. Son cheminement relève en effet du parcours du combattant.

Résumons. Très tôt, le jeune Pineault se voyait humoriste. Mais pas l’orienteur qu’il a rencontré au secondaire. Ce dernier lui a dit qu’une carrière en humour n’était pas réaliste et qu’il serait mieux de s’inscrire au cégep, en santé. Ce qu’il a fait. Mais il se souvient encore d’avoir très mal encaissé le commentaire de l’orienteur.

Voir le spectacle

Après onze ans d’études, Guillaume Pineault est sorti de l’université avec deux diplômes en poche, en ergothérapie et en ostéopathie. Mais pendant ses études, il avait toujours en tête de devenir humoriste. Il s’était inscrit à l’École nationale de l’humour, mais il a été refusé. Il s’est tourné vers le concours En route vers mon premier gala pour atteindre la finale.

L’humoriste originaire de Saint-Hyacinthe a alors commencé à faire parler de lui dans le milieu. Il a fait des apparitions à la télé, a été invité à des galas d’humour, a fait la première partie de spectacles d’humoristes de renom. Il a écrit son premier spectacle et il était prêt à entreprendre le rodage… en mars 2020. Décidément ! « En effet, je me souviens très bien que nous avons eu une réunion le 12 mars en prévision du rodage que nous devions commencer dans la semaine. Le lendemain, on annonçait la fermeture des salles », raconte M. Pineault.

On aurait compris que Guillaume Pineault laisse tout tomber et qu’il entreprenne une carrière d’ergothérapeute ou d’ostéopathe. Mais non. Il a plutôt loué un studio pour tout repasser, pour peaufiner sa création. Est-il utile de préciser qu’il est fin prêt pour présenter son fameux spectacle ?

« Ce n’est pas difficile de deviner d’où vient le titre Détours. Mais ça reflète aussi ce qui se passe dans ma tête quand je raconte une histoire. Disons que le chemin entre le point A et le point B n’est pas toujours une belle ligne droite », révèle celui qui se définit comme un raconteur. Dans son solo, Guillaume Pineault parle bien sûr de son parcours particulier, mais aussi de sa famille, de sa vie à Saint-Hyacinthe, de son déménagement à Montréal, de sa « quête de l’amour et de l’humour. » Bref, il veut profiter de l’occasion pour se présenter au public. « Ce spectacle est le fruit de tellement d’années de travail. Même ceux qui me connaissent vont en découvrir davantage sur moi. »

M. Pineault confie qu’il aime raconter ses histoires en impliquant le public, mais il avoue qu’il doit faire attention : « J’aime improviser, mais je dois comprendre que le spectacle ne doit pas être beaucoup plus long que prévu, car les gens travaillent le lendemain et certains ont une gardienne qui les attend à la maison. »

Maintenant qu’il peut enfin monter sur scène, Guillaume Pineault s’en voudrait de ne pas mentionner la contribution du comédien Mickaël Gouin à la mise en scène : « Mickaël, un gars de mon âge avec qui je m’entends très bien, m’a aidé concernant ma présence scénique, mes déplacements, la façon de transmettre mes émotions… J’aimerais travailler encore avec lui pour mon deuxième spectacle. » L’humoriste peut également compter sur Simon Delisle et Yan Bilodeau avec qui il retravaille ses textes.

Il va sans dire que Guillaume Pineault est au comble du bonheur face à la perspective de pouvoir enfin présenter son spectacle. Gageons qu’il aura une petite pensée pour son orienteur du secondaire avant de monter sur scène.

Crédit Photo : Sacha Bourque

Guillaume Pineault
8 avril 2022 à 20 h
Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean
Places réservées

* Cette entrevue a initialement été publiée dans l'édition d'avril 2022 du magazine l'Entracte de la SPEC du Haut-Richelieu. Consultez l'intégral ici.

INFORMATIONS ET BILLETTERIE

Adresse

30, boulevard du Séminaire N.,
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC
J3B 5J4

Heures de la billetterie

Du lundi au samedi de 10 h à 18 h.

Veuillez prendre note de l’horaire d’été pour la billetterie :

25 juin au 25 août : Mardi au samedi de 13 h à 18 h

26 août au 14 septembre : Mardi au samedi de 12 h à 18 h


Travaillez avec nous