16/01/2020

Quoi de neuf?

Em Pompa, la femme derrière Bellflower

Par Myreille B.
Bellflower est un octuor montréalais qui se démarque dans le paysage musical canadien depuis leur création en 2013. Em Pompa, l'initiatrice, est à la fois la principale autrice-compositrice, interprète et la femme-orchestre de cette formation singulière. Une femme surprenante, multidisciplinaire et profondément inspirante pour la relève artistique. Cet automne, le groupe lançait leur troisième opus, Upside Down.

De chanter en anglais est un choix artistique et naturel pour Em qui vient d'un milieu plutôt anglophone malgré des études en français. « Mon père écoutait de grandes chanteuses jazz et j'ai grandi avec ça. Puis au cégep et à l'université, j'ai étudié la musique et le chant jazz. J'étudiais de grands standards et classiques de jazz.
C'était donc plus facile pour moi de m'exprimer en anglais par rapport aux textes. Ce que je trouve intéressant, c'est que cela devient exportable, ça nous ouvre plus de portes. » Comment décrire leur style musical qui est très complexe ? « C'est toujours assez difficile de répondre à cette question. C'est à la fois pop orchestrale, indie, musique un peu cinématographique, beaucoup d'influences folk, aussi un peu rock et progressif. »

Voir Bellflower

Comment cette aventure a-t-elle commencé ? « On s'est rencontrés à l'Université de Montréal. Ç’a vraiment cliqué tout de suite musicalement et amicalement, car on jouait ensemble dans le cadre scolaire. On a développé une belle complicité au cours des années. » Très rapidement, elle est interpellée par la création.

« À l'école, j'ai commencé à composer des pièces d'envergure, j'ai toujours aimé ça de grandes pièces plus orchestrales. J'avais vraiment la vision d'un gros band. » Ainsi, alors qu'elle étudiait, elle a choisi judicieusement les complices de son projet. « L’Université a vraiment été le bassin dans lequel je suis allée piger les meilleurs musiciens pour moi. »

Formation

Bellflower compte huit musiciens sur scène, soit deux filles et six garçons. Il y a plusieurs cuivres (deux saxophonistes, ténor et baryton) qui jouent aussi de la flûte et de la clarinette, ainsi qu’un trompettiste. À eux se greffent un pianiste-claviériste, un percussionniste, un bassiste et un guitariste. Pour retrouver ce son riche et complexe de l'album, Bellflower se produit en formation complète. Em a une vision d'ensemble orchestrale et tient à son équipe au détriment parfois de quelques concessions financières.

La jeune femme à la voix veloutée et fragile possède un immense talent et elle nous explique son processus d'écriture et de composition. « Quand je compose, je prends ma guitare. Je joue une idée, ensuite ça me donne l’inspiration pour une progression harmonique au piano, donc je continue au piano et je fais des genres de maquettes sur un logiciel où j'enregistre tous les instruments du mieux que je peux. Aussi, pour les deux saxophones et la trompette, je les chante parce que je n'ai pas de sax. Ça donne vraiment des maquettes particulières, mais aussi assez avancées. Les textes viennent souvent à la fin, car là j'ai vraiment l'ambiance de la pièce qui m'influence à aller vers telle histoire ou telle esthétique vocale. »

Bellflower se distingue sur la scène québécoise par son originalité musicale certes, mais aussi par les thèmes plutôt philosophiques qui sont abordés dans les chansons. « Le thème d’Upside Down c'est que la vie ce n'est pas un chemin en ligne droite. Il y a beaucoup de hauts et de bas, et il n'y a pas de renouvellement sans destruction. C'est comme le moment critique dans ta vie où tu te dis “quel chemin je vais prendre pour continuer ?” C'est vraiment d'accepter ces moments de crise, ces moments plus difficiles, de travailler avec eux et d’aller de l’avant. C'est correct d'avoir peur, d'être plus vulnérable. Je pense que dans la vie, il faut prendre des risques. »

Cette entrevue a initialement été publiée dans l'édition de février 2020 du magazine l'Entracte.

6 février 2020 à 18 h
Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean
Admission générale

 

INFORMATIONS ET BILLETTERIE

Adresse

30, boulevard du Séminaire N.,
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC
J3B 5J4

Heures de la billetterie

Du lundi au samedi de 10 h à 18 h.

Veuillez prendre note de l’horaire d’été pour la billetterie :

25 juin au 25 août : Mardi au samedi de 13 h à 18 h

26 août au 14 septembre : Mardi au samedi de 12 h à 18 h


Travaillez avec nous