03/11/2015

Promos & Concours

Chloé Sainte-Marie, l’artiste à la perle

Chloé Sainte-Marie est de ces artistes intemporels. Ceux dont la sensibilité et l’humanité transpercent l’œuvre et l’espace temps. Des yeux qui sont le reflet de son âme et un sourire d’une sincérité déroutante. Lors de son séjour au Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean en janvier dernier, alors qu’elle et ses musiciens travaillaient la conception de son nouveau spectacle, elle nous a parlé de ce projet de poésie chantée.


À la croisée des silences, titre du livre disque lancé l’automne dernier, est un ouvrage impressionnant constitué de poèmes du Québec. 57 textes de 28 poètes, dont 17 sont chantés.

Une fois de plus, elle s’est entourée des meilleurs. Ce sont Yves Desrosiers et Sylvie Paquette qui ont mis en musique les poèmes sélectionnés avec attention. «Ce sont les meilleurs. Pas juste ici au Québec. Au monde. Composer pour un poème est beaucoup plus difficile que pour un texte qui aurait été écrit spécifiquement pour être mis en musique. Eux ont la capacité de recevoir les textes. Ils sont sensibles aux mots», explique Chloé Sainte-Marie.Le même sceau d’excellence se prête aux musiciens qui accompagnent la chanteuse sur scène, soit Gilles Tessier et Réjean Bouchard. Ils sont exceptionnels. Entre deux chansons, Réjean Bouchard, qui signe aussi la réalisation de l’album, me confie : «On place toujours la barre haute, mais cette fois-ci on n’a pas mis de barre. On verra jusqu’où on peut aller!» Le résultat est là. Tout en nuances, exécuté de mains de maître et d’une grande intensité. 

D’ailleurs, si vous avez entendu les pièces de l’album À la croisée des silences, il faudra vous attendre à quelque chose de différent pour le spectacle. «Quand je pense un album, je pense à l’album ; pas à un show. Ce sont deux entités séparées», souligne-t-elle.
«La poésie est faite pour être lue mille fois. En studio, Réjean (Bouchard) et moi avons donc fait l’album pour qu’il soit écouté longtemps et à répétition. Sur scène, ce sera plus sauvage. On va tout donner», promet-elle.

Jeune fille à la perle
En voyant la photo officielle de Chloé Sainte-Marie, nous avons immédiatement pensé à la célèbre toile du peintre Johannes Vermeer, La Jeune fille à la perle. La composition de l’image, la douce lumière qui découpe le visage, mais, surtout, l’intensité du regard. Questionnée à ce sujet, Chloé Sainte-Marie n’a pu s’empêcher de sourire.

«C’est toujours Pierre Dury qui a pris nos photos à Gilles et à moi. C’est aussi un peintre et il a fait les Beaux-Arts. J’ignore si c’est à Vermeer qu’il pensait pendant la séance photo, mais quand j’ai vu cette photo j’ai tout de suite pensé à la Jeune fille à la perle. Nous avons choisi cette photo d’entre 1000», confirme-t-elle.

Elle ajoute : «J’aurais aimé dans une autre vie être historienne d’art. Mieux vaut raconter l’histoire par la peinture que par les rois. Comme il vaut mieux raconter l’histoire par les poèmes que par la politique.»

Et c’est ce que Chloé Sainte-Marie fera avec ce nouveau spectacle. Elle racontera notre histoire québécoise par des poèmes sélectionnés avec soin. «Les arts vivants sont nécessaires, juge-t-elle. Les gens ont besoin de se rassembler. C’est un besoin qui remonte à la préhistoire. J’ai l’impression qu’on va assister à un retour en force de la chanson.» On se le souhaite.

INFORMATIONS ET BILLETTERIE

Adresse

30, boulevard du Séminaire N.,
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC
J3B 5J4

Heures de la billetterie

Du lundi au samedi de 10 h à 18 h.

Veuillez prendre note de l’horaire d’été pour la billetterie :

25 juin au 25 août : Mardi au samedi de 13 h à 18 h

26 août au 14 septembre : Mardi au samedi de 12 h à 18 h


Travaillez avec nous