28/03/2018

Promos & Concours

Centre pluridisciplinaire : Le milieu culturel appelé à dicter ses besoins

Nous vous présentons dans son intégralité l'article paru dans Le Canada Français dans l'édition du 22 mars 2018 par la journaliste Isabelle Laramée. 

 

 André Leclerc, de la firme Gagné Leclerc Groupe Conseil, a rencontré le milieu culturel le 15 mars dernier pour lui exposer le calendrier et les objectifs de l’étude de faisabilité de la construction d’une Maison des arts dans le Vieux-Saint-Jean où logeraient plusieurs organismes.

La rencontre au Centre d’art Trinity, organisée par le comité culturel du HautRichelieu, a permis aux organismes de rencontrer l’équipe responsable du projet commandé par la Ville et la SPEC qui déterminera les besoins de la communauté artistique.

Rappelons que l’étude réalisée au coût de 90  000$ est divisée en deux étapes. La première consiste à déterminer les besoins de la communauté et faire un plan d’affaires du projet. André Leclerc estime que la consultation du milieu sera terminée en juin, alors que le plan d’affaires et le concept du centre seront pour leur part remis pour la fin de septembre.

La deuxième partie de l’échéancier déterminera l’emplacement et l’architecture de la bâtisse. André Leclerc a d’ailleurs présenté la firme d’architecture FABG qui sera liée au projet de Saint-Jean et avec laquelle l’ingénieur de formation a réalisé de nombreux projets, notamment le Carré 150 de Victoriaville.

COMMUNAUTÉ
L’équipe d’André Leclerc entamera dans les deux prochaines semaines les entrevues individuelles avec une quinzaine d’organisations culturelles. En raison de l’engouement et des questionnements des acteurs locaux lors de la conférence, la Ville et la SPEC n’écartent pas la possibilité
d’inclure davantage d’organismes ou d’artistes à la liste de rencontres.

«Le milieu se pose des questions qui sont légitimes et clairement il souhaite être associé au projet, dit-il. C’est une bonne chose. On voit souvent le milieu être intéressé lors de nos études dans différentes villes. Ce qu’on voit moins souvent, c’est le porteur de projets qui est intéressé à ce que la consultation soit aussi exhaustive.»

Des focus groups pourraient aussi être ajoutés, informent le directeur du Service des loisirs et bibliothèques à la Ville, Mario Bastien, et le directeur général de la SPEC, Guy Boulanger, afin de s’assurer que la majorité des intervenants concernés aient l’occasion de s’exprimer. «On veut qu’à la fin les gens se reconnaissent dans le projet», appuie M. Leclerc. 

COMPLÉMENTAIRE
Si la majorité d’entre eux semblent être favorables au projet qui comprendrait une salle de spectacles multifonctionnelle à géométrie variable d’environ 250 places, une salle d’exposition, des locaux de répétition, des bureaux administratifs et un bistro, certains expriment des réserves.

C’est le cas de Lucie Sansfaçon des Amis de Trinity Church qui craint que l’ajout d’un endroit destiné aux arts nuise à sa programmation et à l’achalandage du Domaine Trinity. André Leclerc s’est d’ailleurs fait rassurant à ce sujet, tablant que le projet souhaite être en complément de l’offre actuelle.

«On veut élaborer un projet qui fonctionne en synergie et qui est complémentaire aux installations existantes, a-t-il répondu durant la période de questions. C’est sûr qu’on ne veut pas créer un centre qui créerait un vide autour. On veut renforcer ce qui existe et non pas l’affaiblir.»

AUTRES
Parmi les points apportés lors des interventions du milieu, on note l’ajout d’un espace commun de création, la conception des locaux et l’apport du volet des arts numériques et des jeux vidéo.

André Leclerc assure que les nouvelles technologies seront intégrées au projet. «Les technologies évoluent tellement rapidement qu’il faut avoir des lieux le plus ouverts afin qu’ils puissent être transformés, dit-il. Probablement, que la chose la plus importante sera d’avoir le maximum de câblage performant partout dans le lieu afin que peu importe ce qui se passe, on soit capable de travailler.» 

Impossible toutefois d’établir aussi tôt dans le projet une quelconque liste de besoins. 

 

Télévision du Haut-Richelieu 

Le directeur de la SPEC du Haut-Richelieu était également de passage à la Télévision du Haut-Richelieu pour discuter du projet de concertation du milieu culturel régional. 

INFORMATIONS ET BILLETTERIE

Adresse

30, boulevard du Séminaire N.,
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC
J3B 5J4

Heures de la billetterie

Du lundi au samedi de 10 h à 18 h.

Horaire des fêtes jusqu'au 24 décembre
Du lundi au dimanche de 10 h à 18 h.

Travaillez avec nous

C'EST L'HEURE !
abonnement saison 2024 - 2025

Il est maintenant temps de réserver vos spectacles de la saison 2024 - 2025 en théâtre, musique de concert, conte et danse. Au total, 27 propositions artistiques seront au calendrier afin de vous faire vibrer dans une saison vive de sens qui soulignera les 35 ans de la SPEC du Haut-Richelieu. Plusieurs formules d'abonnements disponibles pour vous offrir des rabais avantageux ! Venez jeter un coup d'œil.