18/01/2024

Quoi de neuf?

Bye Parula : Trio d’oiseaux migrateurs

Par Philippe Renaud. C’est l’histoire d’un Napolitain, d’un Catalan et d’un Chilien forcés de demeurer chez eux en raison d’une pandémie, des confinements et des couvre-feux. Le premier, Sergio d’Isanto, est batteur ; le second, Loïc Calatayud, chante et joue de la basse ; le dernier, Sebastian Riquelme, est aux guitares. En février 2023, ce trio nommé Bye Parula lançait à compte d’auteurs I, splendide premier album de chansons indie rock métissées qui prendront leur envol sur la scène du Cabaret-Théâtre le 1er février.

Sergio est arrivé au Québec le premier, sans parler un mot de français, qu’il maitrise aujourd’hui : « Pendant mes études au Conservatoire, j’avais entendu dire que Montréal était un endroit prospère pour la culture. Alors j’ai pris une année sabbatique et je suis venu ici, en famille, avec ma sœur et mon beau-frère… et ça fait dix ans qu’on y est. »

Sebastian a suivi une trajectoire similaire, avec une escale additionnelle, quittant le Chili pour la France où il a poursuivi ses études en musicologie et en jazz, à Toulouse. « Des amis de l’université avaient fait un échange d’études à Montréal et m’avaient parlé en bien de l’ambiance de la ville et de sa scène musicale, ça m’a attiré, surtout qu’une fois arrivé en France, j’avais commencé à apprendre à parler français. Nous sommes tous au moins trilingues dans le groupe » qui, sur son album, s’exprime surtout en anglais, avec quelques passages en français.

Sergio et Sebastian se sont vite intégrés à la scène jazz locale, faisant la rencontre de Loïc, récemment arrivé de Perpignan, par amis interposés. C’était peu avant la pandémie durant laquelle les trois ont tué le temps en échangeant des idées musicales. « On a eu l’idée de louer un chalet pour en faire un studio », rappelle Sergio. En sont ressortis cinq jours plus tard avec leurs premières chansons de facture indie rock, enrichies de fortes mélodies et d’orchestrations soignées qui témoignent de leur vaste parcours musical. « Bye Parula est à la fois la somme de nos origines culturelles, mais aussi de l’environnement [montréalais] dans lequel on évolue, explique Sergio. C’est de l’indie rock à multiples facettes, avec ce côté cinématographique, un peu à la Ennio Morricone, mais aussi de musique classique. »


D’un confinement à l’autre, le trio s’est mis à la tâche, composant une quinzaine de chansons qu’ils ont partagée avec l’éminent batteur Robbie Kuster, collaborateur de Patrick Watson, Gros Mené et René Lussier, donc aussi versé qu’eux dans le jazz et le rock. Kuster réalise l’album, enregistré avec les bons soins de l’ingénieur de son Warren Spicer, musicien au sein de Plants and Animals. Les orchestrations, insistent Sergio et Sebastian, ont été confiées aux amis Mélanie Bélair (violoniste) et Aurélien Tomasi (saxophoniste), et la jolie pochette à Daphné Brissette, mieux connue comme la voix de l’excellent groupe rock Bon Enfant.

Décidément, ces trois-là savent s’entourer ! « Y’a pas que la musique qui nous lie, dit Sergio. C’est l’amitié, d’abord. Les bouffes qu’on se fait. On a pris différents chemins, mais nous nous sommes tous retrouvés ici, à Montréal. » Sebastian : « On partage tous beaucoup de points communs avec la culture québécoise. Une culture latine, une culture de famille et de partage, qui va au-delà de la musique. C’est pour ça que l’écriture des chansons se fait aussi naturellement entre nous. Cette idée de partage et d’entraide au quotidien. »

Encore méconnu au Québec – Bye Parula a donné son premier concert il y a à peine deux ans ! Le groupe a bénéficié d’un joli coup du destin pour atteindre un nouveau public dans le reste du Canada puisque leur chanson Still Got the Spirit a été choisie comme thème musical de la quotidienne Q with Tom Power, le rendez-vous culturel diffusé sur les ondes de CBC Radio One. Après un concert, le groupe a reçu un message Instagram du réalisateur de l’émission lui demandant la permission d’utiliser cette chanson. « On ne savait pas ce qu’était Q, on ne connaissait pas l’animateur, assure Sergio. Ça nous a ouvert des portes ! »

Bye Parula
1er février 2024 à 18 h
Cabaret-Théâtre du Vieux-Saint-Jean
Places réservées

Photo Camille Gladu Drouin

INFORMATIONS ET BILLETTERIE

Adresse

30, boulevard du Séminaire N.,
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC
J3B 5J4

Heures de la billetterie

Du lundi au samedi de 10 h à 18 h.

Veuillez prendre note de l’horaire d’été pour la billetterie :

25 juin au 25 août : Mardi au samedi de 13 h à 18 h

26 août au 14 septembre : Mardi au samedi de 12 h à 18 h


Travaillez avec nous