16/04/2024

Quoi de neuf?

André et Dorine : Plus de 1000 représentations !

Par Véronique Daudelin. Après une tournée dans plus de 30 pays, la compagnie espagnole Kunlunka Teatro, spécialisée en jeu masqué, pose enfin le pied au Canada avec André et Dorine, une pièce bouleversante d’humanité, sans paroles.

André et Dorine, c’est l’histoire d’un couple de personnes âgées qui, au fil du temps, se sont engluées dans la routine, au point d’en oublier leur amour. Cela jusqu’au jour où la maladie d’Alzheimer les amène, paradoxalement, à se souvenir de tout ce qui les unissait et à découvrir une nouvelle façon de s’aimer. « La maladie n’est pas le sujet du spectacle, c’est un contexte », précise en entrevue José Dault, coauteur de la pièce et cofondateur de Kunlunka Teatro. « Comment quelque chose d’aussi terrible que cette maladie peut arriver à être positif pour des gens et les amener à se rencontrer à nouveau ? »

Si l’histoire d’André et Dorine recoupe des thèmes universels comme l’amour, l’oubli et le passage du temps, Kunlunka Teatro relève aussi le défi d’adopter une forme tout aussi universelle : le théâtre de masques, sans paroles. D’emblée, le jeu masqué crée sur scène un univers poétique, fascinant et puissant, mais pour les créateurs, le défi est de taille, jusque dans les moindres détails. « C’est le grand travail de notre compagnie ! souligne José Dault. Trouver les gestes quotidiens, non stylisés, qui permettent de faire comprendre non seulement la situation, mais aussi ce que les personnages sont en train de penser. »

Comment arriver, par exemple, à exprimer la souffrance intérieure d’un personnage ? Non seulement faut-il créer la bonne gestuelle, mais aussi, les bons masques, qui doivent être juste assez expressifs pour transmettre une émotion, mais pas trop non plus pour que cette dernière ne soit pas figée. Chez Kunlunka Teatro, tous les masques sont fabriqués par l’actrice et cofondatrice de la compagnie Garbiñe Insausti. Pour André et Dorine, elle en a conçu quatorze, portés sur scène par les trois comédiens. « On arrive à voir le masque rire, pleurer, changer d’expression… explique José Dault. Cela fascine les spectateurs, qui se demandent comment c’est possible ! »


Le jeu masqué est un art assez méconnu, qui peut faire l’objet de quelques préjugés. Alors que certains pourraient croire qu’il s’agit d’un théâtre difficile à comprendre, niché ou même ennuyant, la réalité est tout autre pour André et Dorine. Cette histoire universelle, qui s’adresse à tous les publics, connait un véritable succès, avec jusqu’ici plus de 1000 représentations dans une trentaine de pays. Comment expliquer un tel engouement ? José Dault tente une réponse : « C’est une histoire d’amour à laquelle il est facile de s’identifier. La comédie et la tragédie s’y entremêlent, comme dans la vie. C’est une histoire qui surprend, qui laisse une trace sur le public. »

D’où qu’ils soient dans le monde, les spectateurs sont touchés par cette histoire à la fois profonde et amusante, et étonnés de se la faire raconter sans paroles. « Après treize ans de tournée mondiale, la grande leçon pour nous, c’est l’universalité des émotions, confie José Dault. Nous pleurons et nous rions pour les mêmes choses. Nous sommes tous beaucoup plus proches que nous le pensons ! »

Même si la maladie d’Alzheimer n’est pas précisément le sujet du spectacle, ceux qui connaissent de près cette réalité reçoivent la pièce avec d’autant plus d’émotions. « Avec la maladie d’Alzheimer, la famille se retrouve très seule à affronter la situation. Lorsque cette histoire est racontée sur scène, c’est cathartique ! Les gens s’y identifient », constate Josée Dault.

Kunlunka Teatro a le vent dans les voiles, non seulement avec André et Dorine qui a été la première création de la compagnie, mais aussi avec ses deux dernières productions, déjà récipiendaires de plusieurs prix et en tournée partout à travers le monde. L’équipe de création semble avoir trouvé le chemin vers le cœur du public. André et Dorine est donc une occasion rare d’assister à ce type de théâtre universel, qui présente sur scène autant d’émotions qu’il en suscite, avec sensibilité, justesse et intelligence.

Théâtre poétique. Mise en scène : Iñaki Rikarte. Création musicale : Garbiñe Insausti. Interprétation : Edu Cárcamo, Garbiñe Insausti, Rebeca Matellán, José Dault et Alberto Huici. Production : Kulunka Teatro. Durée : 1 h 20, sans entracte.

André et Dorine
10 mai 2024 à 20 h
Salle Desjardins
Théâtre des Deux Rives

INFORMATIONS ET BILLETTERIE

Adresse

30, boulevard du Séminaire N.,
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC
J3B 5J4

Heures de la billetterie

Du lundi au samedi de 10 h à 18 h.

Veuillez prendre note de l’horaire d’été pour la billetterie :

25 juin au 25 août : Mardi au samedi de 13 h à 18 h

26 août au 14 septembre : Mardi au samedi de 12 h à 18 h


Travaillez avec nous