Sylvain Cossette replonge dans les années 70 et 80

Par Myreille B. L’auteur-compositeur-interprète à la voix d'or cumule plus d’un million de billets vendus et tout autant d'albums. Celui qui compte près d'une quarantaine d’années en carrière, a aligné tour à tour un succès retentissant avec les tournées 70s et 80s.

Après une pause pandémique, Sylvain Cossette s'apprête à remonter sur les scènes du Québec avec une nouvelle production dont le titre est tout simple, mais bien représentatif de cette période incertaine : Live. « Quand j'ai arrêté la tournée 80s le 7 mars 2020, j’avais déjà décidé que j'allais prendre une année sabbatique. » Le passage obligé de la Covid-19 fut alors le moment de regagner ses pénates, ses activités sportives ainsi que sa famille. Sylvain a choisi de ne faire aucun spectacle intégral virtuel. « J'ai refusé toutes les offres pendant la pandémie, car très jeune, j'ai appris à chanter et à partager cette passion sur une scène devant un public. C'est impératif pour moi et ça fait partie de l'équation avant de choisir de présenter un show. »

Voir le spectacle

Pendant cette période de repos, Sylvain a pu décrocher complètement et il en a profité pour passer plus de temps avec son entourage et des amis qu'il n'avait pu visiter depuis longtemps. « Ce qui revenait souvent c'était : "Heille ! J'ai vu 70s, j'ai tellement aimé ça ! Vas-tu le refaire ? » C'était la même chose pour 80s. Les personnes qui me connaissent savent aussi que je suis un maniaque des Beatles. C’est pourquoi j'ai eu le goût de laisser une belle place à ce groupe légendaire. Le spectacle Live sera un mélange de tout ça; des chansons de 70s et 80s, un gros bloc de chansons des Beatles et quelques-unes de mes compositions bien placées. »

Fervent des productions grandioses, l'artiste a régulièrement effectué des séjours à New York et à Las Vegas. « Quand je vais voir un spectacle à Vegas ou à New York… Wow ! Je ne sais plus où regarder et j’adore ça ! Des productions scéniques à grand déploiement, il n'y en a pas beaucoup au Québec et c'est de là qu'est partie l'idée de mes dernières tournées. Je croisais tellement de Québécois là-bas que je me suis dit pourquoi ne pas garder ce public au Québec. Pour moi, c'est important que les gens soient épatés et que pendant deux heures ils puissent tout oublier ! »

Au fil du temps, un lien étroit s'est noué avec ses admirateurs. Certains d’entre eux ont vu jusqu’à six à sept fois les tournées 70s et 80s. « C'est un peu mon Broue à moi ! » Assister à un spectacle de l’incontournable Sylvain Cossette, c'est aussi avoir rendez-vous avec le plaisir évident des musiciens et la complicité palpable de l'artiste avec son équipe. « J'aime bien mettre de l'humour dans mes spectacles et j'aime aussi raconter des histoires. Mes musiciens sont très impliqués dans ma mise en scène et j'aime bien les surprendre ! Ils sont très comiques et bons joueurs. » Sylvain Cossette sera ainsi entouré de son grand ami depuis de nombreuses années, Matt Laurent (guitares) qui assure la direction musicale, de Sébastien Langlois (batterie), Alexandre Ouellet (basse) et Gabriel Bertrand-Gagnon (claviers). C’est Sylvain qui signe la mise en scène.

On connait la légendaire performance vocale de Sylvain Cossette. C'est aussi un aspect prioritaire dans le choix des chansons. « Au niveau vocal, je mets tout le temps la barre haute. J'ai besoin de défis, j'ai besoin que ce soit difficile chaque soir. Que ce soient des chansons du groupe U2, de Sting ou de Queen qui ne sont pas faciles à chanter, c'est celles que j'aime le plus interpréter ! » Sylvain nous réserve quelques surprises et de très belles chansons, dont Say It Ain't So, Joe, de Murray Head qu'il interprétait à l'âge de dix-sept ans et qu'il n'a pas joué sur scène depuis son adolescence. Concernant les Beatles ? « Ouvrez leur catalogue et pointez du doigt une chanson, je vais sûrement la faire ! Une chose qui est sûre, c'est que pendant ces deux heures de spectacle, je serais bien étonné que les spectateurs ne connaissent pas une chanson ! »

La tournée Live prendra son envol en décembre prochain et sera de passage au Théâtre des Deux Rives au retour des Fêtes. À vos agendas !

Sylvain Cossette
15 janvier 2022 à 20 h
Salle Desjardins
Théâtre des Deux Rives

Billets disponibles ici

Pour plus d'informations : sylvaincossette.net
Photo Judith Cossette

*Cette entrevue a initialement est publiée dans l'édition de novembre du magazine l'Entracte de la SPEC du Haut-Richelieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *