Ari Cui Cui réalise son rêve

Par Myreille B. Elle a les yeux brillants, deux belles joues roses et une voix si douce qu'elle en est réconfortante. Vive et pétillante, Ariane Gauthier a créé et façonné le personnage Ari Cui Cui. « Mon projet a pris naissance à l’âge de trente ans quand j'ai eu mon petit garçon. J'ai commencé à vouloir être davantage dans le monde de l'enfance, à écrire et à improviser des chansons pour lui. De fil en aiguille, Ari Cui Cui est née. »

Trois années s'écouleront avant de présenter un premier spectacle en 2012. L'an prochain, Ari Cui Cui fêtera son 10e anniversaire. « Cela a complètement donné le ton à ma carrière, je me suis trouvée et ç’a été comme une renaissance. » Un personnage dont les chansons, les recettes et les bricolages allaient ensoleiller les journées des enfants. Plusieurs facteurs sont arrivés à ce moment-là dans la vie d’Ariane. Elle raconte son cheminement artistique : « Il y avait des auditions à New York pour Mary Poppins et je m'y étais préparée, car c'était vraiment mon rêve de jouer ce rôle. J'ai étudié en comédie musicale et j'ai ce type de voix soprano, un peu à la Julie Andrews dans La Mélodie du bonheur. » En répétant pour ce rôle, elle a réalisé qu'avec les chansons qu'elle écrivait, elle pouvait se créer un personnage qui allait lui permettre de faire du théâtre musical tout le temps. « Cela a été très graduel. J'ai commencé par faire trois chansons, un site Internet et une petite séance photo qui nous ont permis de décrocher une douzaine de festivals cet été-là. La réaction a été très rapide. »

Voir le spectacle

Intuitive, Ariane a avancé dans ce nouveau sentier et l'équipe de création s'est rapidement formée autour d'elle. « J'écris mes textes et aussi de la musique, mais j'ai rapidement eu la collaboration des musiciens Sébastien Langlois et Matt Laurent, qui est aussi le père de mon fils et réalisateur du projet. » Née dans une famille nombreuse et de parents-musiciens, Ariane a hérité du côté pédagogique de sa mère Gilayne qui enseignait à la maternelle. Elle n'a d'ailleurs pas hésité à parfaire sa formation et à s'entourer de spécialistes pour améliorer tous les aspects de son projet.

« Dans ce nouveau spectacle, Ari Cui Cui et les patins magiques, j'ai beaucoup travaillé avec le psychologue Thibault du Chéné en vue d’aborder les thèmes de la persévérance et du courage et pour mieux connaitre les étapes à franchir pour surmonter nos peurs. Dans l'histoire, mon personnage fait un peu d'anxiété de performance. Le boulanger joyeux, dont le rôle est joué par Jean-François Poulin, va m'aider à m'entrainer pour réaliser mon rêve de patiner sur la glace. Dans le spectacle, il y a des chansons comme J'ai froid aux yeux qui fait référence à l'hiver, mais aussi à la peur du jugement. Dans le fond, mon histoire est basée sur des valeurs enracinées. »

Le spectacle est nordique, festif et interactif. « Nous abordons aussi des notions de la faune et de la flore en saison hivernale qui sont vraiment intéressantes pour les enfants. Les spectacles d’Ari Cui Cui sont de petites comédies musicales. À la troisième chanson, tout le monde est debout pour danser avec Ari. » La mise en scène est réalisée par Ariane et par l’une de ses meilleures amies, Lydia Bouchard (Révolution), qui a également réalisé les chorégraphies et la direction artistique du spectacle. Les costumes ont été conçus par Mireille Vachon (Cirque du Soleil). « Cette fois, on a vraiment voulu aller chercher un côté futuriste. Dans ma robe, on sent un côté sportif, mais en même temps féminin. On a aussi voulu aller chercher l'imagerie des aurores boréales par la brillance des costumes. C'est une production qui a une recherche visuelle et une grande poésie. On s'est permis cette liberté de sortir du cadre régulier. Quand on arrive sur scène, je mets la barre haute pour que le spectacle soit plaisant à regarder pour toutes les générations ». Et ça fonctionne !

Ari Cui Cui
9 janvier 2022 à 15 h
Salle Desjardins
Théâtre des Deux Rives

Billets disponibles ici

Pour plus d'informations : aricuicui.com

* Cette entrevue est initialement publiée dans l'édition de novembre du magazine l'Entracte de la SPEC du Haut-Richelieu qui sera publié le 19 octobre 2021. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *