L'artiste Claude Dubois

Claude Dubois

Prochain(s) spectacle(s)


Né à Montréal le 24 avril 1947, Claude Dubois est un auteur-compositeur-interprète Québécois. La passion pour la musique habite Claude dès l’enfance et c’est à l’âge de douze ans qu’il commence sa carrière dans le groupe country-western Claude Dubois et ses Montagnards. C’est d’ailleurs avec eux qu’il enregistre Stampede canadien, son tout premier disque, en 1959.

À l’âge de quinze ans, c’est en faisant du pouce, guitare à la main, que Claude Dubois rencontre Gilles Vigneault, poète et chanteur qu’il admire.  Il ne laisse pas passer sa chance et en profite pour lui jouer quelques morceaux. Le poète le trouve intéressant et lui propose alors de faire la première partie de quelques spectacles. Les deux artistes s’entendent bien et c'est le début d'une amitié qui dure depuis plusieurs décennies.

En 1964, à l’âge de 17 ans, Dubois a déjà écrit un répertoire qu’il présente régulièrement à la boîte à chansons Le Patriote. En 1966, c’est avec un disque intitulé simplement Claude Dubois que l’on découvre les futurs succès J’ai souvenir encore et Ma petite vie. Ce disque vaut à l’artiste de gagner le prix spécial du jury au Festival du disque de Montréal. En 1967, on lui décerne le trophée Découverte de l’année.  Cette même année, lors de l’Expo 67, il offre une performance au Pavillon de la jeunesse et sa chanson Cerveau gelé devient le thème d’un court-métrage documentaire sur Montréal. On le retrouve ensuite, avec Raymond Lévesque, faisant la première partie de Gilles Vigneault sur la scène de la Comédie-Canadienne.

C’est la fin des années 60. La musique, la politique, les valeurs, tout est en mouvement, en transformation. À ce moment-là, l’artiste a envie de découvrir un peu plus le monde et d’autres cultures. Il s’installe d’abord à Londres, puis à Paris. Les événements de l’époque, mai 68, tout comme le vent de changement qui souffle sur le Québec, amènent Claude Dubois à enregistrer la chanson Comme un million de gens. Lancée au Québec en 1969, celle-ci obtient un succès instantané. D’ailleurs, elle sera sacrée Classique de la SOCAN en 1994 et intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2008. 

Poussé par le goût de l’aventure, assoiffé de liberté et de voyages, Claude décide de parcourir le monde jusqu’en 1972. Son retour au Québec est souligné avec l’album Claude Dubois. Signé en France sur l’étiquette Disques Vogue, cet album comprend une chanson qui deviendra un incontournable de son répertoire : Le Labrador. Cette dernière, enregistrée avec François Rauber, transcende son amour pour le Québec. C’est une période prolifique où Claude Dubois réussit à allier le style chansonnier au style plus rock et populaire. 

En 1973, Touchez Dubois, enregistré en majeure partie à Los Angeles avec les musiciens de Nancy Sinatra, confirme l’ascension de l’auteur-compositeur-interprète avec des succès instantanés : Femmes de rêveBesoin pour vivre, La vie à la semaine et Bébé Jajou Latoune, pour ne nommer que celles-là. L’album jouit d’une forte popularité dès sa sortie. Cette année-là, Claude participe aussi à un grand événement, Le ODD Show, présenté au Centre sportif de l’Université de Montréal. Il partage alors la scène avec Diane Dufresne et Offenbach.

Désormais bien ancré dans l’industrie du spectacle, l’artiste propose, en 1974, l’album Claude Dubois. Celui-ci est enregistré au Bearsville Studios, près de Woodstock, et sort sur l’étiquette Barclay. Le disque, enregistré avec des musiciens de Janis Joplin, Jimmy Hendrix et David Bowie, séduit immédiatement les auditeurs avec d’autres succès, notamment les chansons En voyageHibou et L’Infidèle.

Soucieux de bien gérer ses droits d’auteur, Claude Dubois est éditeur de ses chansons. D’abord avec Les Éditions du Son, puis avec Les Éditions C.D. et, enfin, avec Les Éditions Musicales Pingouin. L’artiste a plus d’une corde à son arc. En 1973, il anime l’émission musicale Décibels à la télévision de la SRC. L’expérience se répète à Télé-Métropole, en 1975 et en 1976, avec l’émission Showbizz.

Porté par l’inspiration des voyages et par le goût de créer différemment, Claude Dubois part enregistrer, à Londres et à Miami, un album aux saveurs antillaises. Accompagné par le groupe The Wailers, musiciens de Bob Marley, le disque Mellow Reggae voit le jour en 1977 et c’est sur celui-ci que l’on découvre la magnifique chanson Artistes. À l’époque, Dubois est le premier francophone à chanter du reggae.

En 1978, c’est sur son étiquette, Disques Pingouin, qu’il enregistre Fable d’espace, un album qui propose les grands succès Chasse-galerie et Au bout des doigts. Cette même année Claude présente le spectacle Dubois deboutte, au Théâtre Saint-Denis, à Montréal. À travers son agenda déjà bien chargé, il trouve le temps d’aller à Paris pour enregistrer Le Blues du businessman de Michel Berger et de Luc Plamondon. Chanson phare du célèbre opéra-rock Starmania, elle obtient un succès fracassant en France et au Québec. Claude Dubois remporte d’ailleurs le trophée Félix de l’interprète masculin de l’année lors du tout premier Gala de l’ADISQ en 1979.

C’est en 1982 qu’est lancé Sortie Dubois, un disque dont le titre évoque un passage de l’homme. L’album se vend à plus de 200 000 exemplaires et ses succès tels Plein de tendresse, ApocalypseFemmes ou filles… se hissent à la tête des palmarès. La même année il lance le simple de la chanson Femme de société, un autre grand succès, en duo avec Léo Kay. Le 4 juin 1982, c’est au Forum de Montréal, accompagné des musiciens du groupe UZEB, que Claude Dubois offre une performance électrisante devant une salle pleine à craquer. Le spectacle est aussi présenté au Colisée de Québec et bat pour l’occasion des records d’assistance. C’est une année riche en émotions car lors du gala de l’ADISQ, Claude Dubois marque le moment en remportant cinq trophées Félix : l’interprète masculin; la chanson de l’année pour la pièce Plein de tendresse; le spectacle de l’année; l’album auteur-compositeur-interprète et l’album toutes catégories. En 1983, Dubois remporte à nouveau le Félix de l’interprète masculin. L’album Implosif sort la même année et devient disque d’or avec 50 000 exemplaires vendus rapidement.

En juillet 1984, 25 000 personnes sont présentes au Vieux-Port de Montréal pour le spectacle de l’artiste. L’année suivante, la chanson Un chanteur chante devient le titre d’une tournée québécoise.  En février 1985, Claude se joint à un collectif d’artistes du Canada pour enregistrer le simple Tears Are Not Enough afin de lever des fonds pour combattre la famine qui sévit en Éthiopie depuis 1983. Puis en 1986 il est à nouveau élu Interprète masculin de l’année à l’ADISQ.

En 1987, Claude Dubois est présent aux Francofolies de La Rochelle pour offrir un spectacle hommage à Léo Ferré. Le grand artiste, qui est présent, est ému. Claude en garde un souvenir inoubliable.  En 1989, le réalisateur québécois Jacques Benoît réalise un film d’après le premier roman à succès de Dany Laferrière, écrivain majeur de la littérature d'expression française. Claude Dubois est l’interprète et le compositeur, avec Dany Laferrière, de la chanson thème du film : On vit de femmes. Manu Dibango signe les arrangements de la pièce.

Durant l’été 89 Claude est sur scène à Paris, au Théâtre Marigny, pour la première fois dans l’opéra-rock Starmania. Le 29 novembre 1991, les Francofolies de Montréal rendent hommage à l’artiste avec le spectacle La Fête à Claude Dubois. Le 19 juillet 1992, pour la clôture du 25e Festival d’été de Québec, Dubois embarque Charlebois sur sa moto et arrive sur scène à la Place d’Youville. Il offre une performance époustouflante devant plus de 50 000 spectateurs.

En 1996, l’artiste propose l’album et le théâtre musical Raconte-moi Gelsonima, dont la chanson Si Dieu existe deviendra un grand classique de son répertoire. Ce disque est un témoignage d’estime au cinéaste Federico Fellini pour son film La Strada. En 2001, lors du 23e gala de l’ADISQ, Claude Dubois reçoit le prix Hommage destiné à récompenser l’ensemble de sa carrière.

C’est le 7 juillet 2006 que le Festival d’été de Québec présente le spectacle Femmes de rêve. Des interprètes féminines telles Diane Dufresne, Nanette Workman et d’autres excellentes chanteuses viennent rendre hommage à Claude Dubois devant une foule de 100 000 personnes. Quelques mois plus tard, en mai 2007, des artistes québécois et français de grande renommée unissent leur voix à celle de l’artiste et l'album Duos Dubois voit le jour. Le disque est chaudement accueilli et connaît un franc succès. On y retrouve Céline Dion, Francis Cabrel, Gilles Vigneault, Richard Desjardins, André- Philippe Gagnon ainsi que plusieurs autres grands artistes. Lors du Gala de l'ADISQ, Claude Dubois reçoit le Félix de l'Album populaire de l'année.  Il sera honoré à nouveau en 2008 pour Duos Dubois en recevant le Félix de l’Album de l’année-Meilleur vendeur.

Après avoir vu plusieurs de ses chansons devenir des Classiques de la SOCAN (Société des auteurs compositeurs et éditeurs de musique) : Comme un million de gens et Femme de rêve (1994), ArtistesEn voyage et Infidèle (1995), Plein de tendresse (1996), Besoin pour vivre et Femme de société (1998), Bébé jajou la toune (2001), Femme ou fille (2005), Claude Dubois est admis au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2008. En 2017, deux autres Classiques s’ajouteront aux autres : J’ai souvenir encore et Si Dieu existe.

Le 22 août 2008, Dubois est invité à participer au méga-concert Céline Dion sur les plaines en compagnie de plusieurs artistes du Québec. Ce spectacle souligne les 400 ans de la ville de Québec et 250 000 personnes écoutent avec fébrilité la chanson Si Dieu existe, interprétée en duo par Claude Dubois et Céline Dion.

En 2011 et 2012, Claude fait ses valises et part faire des concerts en France avec l’équipe Âge tendre, la tournée des idolesZampano, le 38e album en carrière de l’artiste, est lancé en 2016. Cette année-là, Claude Dubois est honoré par la Fondation SPACQ (Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec) et reçoit le prix Luc Plamondon. L’année suivante il lance l’album Mes racines.

Le 26 mars 2017, Claude Dubois est honoré dans le cadre du 42e anniversaire d’Imperatif français (organisme culturel québécois de défense et de promotion de la langue française), de la Journée internationale de la Francophonie et de la Francofête. L’artiste reçoit le prestigieux prix Imperatif français, car il s’est illustré par sa contribution exceptionnelle à la vitalité de la langue et de la culture d’expression française.

Le 17 juin 2017, l’artiste chante aux Francos de Montréal. Quelques jours plus tard, le 23 juin, il prend part au grand spectacle de la Fête nationale. Le 16 juillet 2017, lors du 50e Festival d'été de Québec, Claude Dubois reçoit le prix Miroir de la Renommée. Le Festival d'été de Québec honore l'auteur-compositeur-interprète afin de souligner l'impact qu’il a eu sur la culture musicale du Québec et sur l'histoire du festival. Une année bien remplie, car le 23 septembre plusieurs artistes lui rendent hommage à l’émission, En direct de l’univers, présentée à Radio-Canada. Claude est très touché par cela. Deux mois plus tard, le 29 novembre, il est le premier artiste à inaugurer le Théâtre Gilles-Vigneault situé à St-Jérôme.

Le 9 juin 2018, dans le cadre des Francos de Montréal, il présente le spectacle Dubois en Liberté au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts. Devant une salle comble, l’auteur-compositeur et interprète présente un répertoire qui fait partie de la culture québécoise depuis plus de 50 ans. Le même mois, Claude Dubois participe à nouveau au grand spectacle de la Fête nationaleà Montréal. Un événement auquel il participe toujours avec fiertéEn juillet 2018, lors du FestiVoix de Trois-Rivières, Claude est sur scène et chante ses plus grands succès devant un public conquis d’avance. Il termine en beauté le 25e anniversaire d’une édition qualifiée d’historique selon les organisateurs.

Début 2021, Claude Dubois lance le coffret Dubois Solide. Trois disques contenant 51 coups de cœur de la mémoire collective. Une anthologie qui nous plonge dans nos souvenirs et nous fait rêver à ceux de demain. Cette démarche souligne en quelque sorte le travail d’un artiste qui a su laisser sa marque à travers plus de soixante ans de carrière et qui parcourt encore les routes du Québec et de la francophonie.

Entre de nombreux spectacles et des disques, malgré un infarctus en 1998 et un cancer de la moelle osseuse diagnostiqué en mars 2016  qui ne guérira jamais – mais qui est stabilisé grâce aux divers traitements de chimiothérapie, Dubois est toujours aussi passionné et motivé. Le public lui donne de l’énergie et de l’amour. Depuis 2017 il présente à guichets fermés son spectacle Dubois en liberté. Un titre qui n’aura jamais autant pris son sens.

Claude Dubois, une voix touchante sur des textes intemporels. Une feuille de route impressionnante, une vie d’artiste bien remplie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11/11/2022

« Très beau spectacle qui m’a rappelé tout le parcours de l’artiste, très belle carrière et de très belles chansons, merci pour l’agréable spectacle »

Hélène Mathys

11/08/2022

« Belle salle, le son était super, beau spectacle Adorée à refaire merci »

Diane lapointe

11/07/2022

« Quelle soirée magnifique!Quelle chaleur humaine dans la salle et sur scène! Voix puissante avec de si belles paroles bien audibles. C'était la première fois que je me payais un billet de spectacle pour le voir. J'avais eu la chance de l'entendre en 1965 ou 1966 lorsqu'il était venu chanter dans ma classe alors que j'étais en 7ième année car une des élèves le connaissait. Je me souviens qu'à l'époque mon enseignante, Mlle Majeau, avait dit que cet artiste irait loin. Elle avait bien raison. »

Christiane Hamel

11/07/2022

« Un des meilleurs spectacles à vie. Il m’a fait vivre pleins d’émotions. Il utilise son corps tel des images Le mariage avec les paroles nous transporte dans un film J’ai vraiment passer une excellente soirée »

Claudine Gamache

11/07/2022

« Nous avons beaucoup apprécié le spectacle. Très beau. Que d'émotion et de souvenirs. Très belle voix unique et Claude Dubois était très en forme. Le public était au rendez-vous. Merci Claude Dubois. »

Danielle Beausoleil

11/07/2022

« Vraiment beau spectacle, nous avons beaucoup apprécié! Pour avoir vu plusieurs spectacles de Claude Dubois, il a toujours cette voix pure et unique ❤️ Merci Claude Dubois, on t’aime »

Lucie Labelle

11/07/2022

« Wow! Tout un spectacle. Claude Dubois était en super forme et le public était en feu! L'ambiance était vraiment géniale. Ma mère et moi avons adoré notre soirée! Merci pour cette belle soirée! »

Julie Lafortune

11/07/2022

« tres bon spectacle j ai passée une belle soirée merci »

liette bonneville

11/06/2022

« Excellent, sans longueur, chaleureux, que demander de mieux à ce monument de la chanson à la voix unique. »

louise Berger

11/06/2022

« Excellent spec. Voix superbe de Dubois. Belles places au balcon BB Ce fut une belle soirée. merci »

patricia duquette

Afficher tous les commentaires