Anique Granger

Prochain(s) spectacle(s)


Anique Granger forge des chansons chargées de poésie aérienne et imagée. Sa voix plane, voltige, vient nous chercher droit aux tripes.

Onze ans après la sortie de son premier album solo, l’auteur-compositrice-interprète ouvre grand les portes de son univers créatif avec Le ruban de la cassette, une série de mini-documentaires audio disponible en baladodiffusion.

Le ruban de la cassette nous invite à entrer dans l’intimité de l’artiste et témoigner de l’idéation et de la naissance d’une nouvelle composition. Anique s’inspire des histoires de gens qu’elle croise sur son chemin pour façonner des chansons vraies, parfaitement imparfaites. Un processus à l’image de sa quête d’authenticité.

Dans ce podcast les rencontres mènent à des moments de partage riches en émotion. Anique dévoile ses inspirations, ses inquiétudes et ses doutes, tout au long du processus de création. De son écoute intense naissent des bouts de mélodies, des fragments de paroles, des accords qui se percutent, qui s’enchaînent et qui forment enfin une nouvelle chanson.

Courageuse jusqu’à la moelle, Anique pousse le processus encore plus loin en nous invitant à assister à un échange entre elle et des amis artistes autour de sa composition inédite. Il s’agit d’un moment de très grande créativité, et de très grande vulnérabilité, qui permet de peaufiner la chanson en devenir.

Au total, Le ruban de la cassette nous permet de découvrir neuf récits, partagés par des gens de divers âges et milieux, qui deviennent neuf chansons signées par une artisane accomplie, d’un talent singulier.

SON PARCOURS

Originaire de la Saskatchewan, Anique Granger a fait ses débuts au sein du duo Polly-Esther. La formation a enregistré trois albums et s’est produite pendant une dizaine d’années sur les scènes de la francophonie canadienne et européenne. C’est toutefois en tant qu’artiste solo qu’Anique Granger a vu sa carrière prendre son envol.

En 2008, elle lance son premier disque, Pépins. Puis, trois ans plus tard, elle explore la construction de l’amour avec son album Les outils qu’on a, réalisé par Rick Haworth.

Naviguant toujours entre le country, la pop et le folk, elle enregistre en 2015 Aimer comme une émeute, réalisé par Fred Fortin. Portée par un son électrique, sa poésie se fait plus mordante. Rapidement, les radios francophones adoptent son single Inassouvie, qui se retrouve dans leur top 100, en plus de figurer au top 10 des radios communautaires canadiennes et de Stingray Music.

Anique Granger reçoit trois prix Trille Or lors du gala annuel de l’Association des professionnels de la chanson et de la musique pour Aimer comme une émeute (Export Ouest, Meilleure auteure-compositrice, Meilleure interprète féminine).

Anique Granger a parcouru le Canada, la France, la Suisse et la Belgique pour faire entendre ses créations, en plus d’avoir participé à plusieurs émissions et festivals : Ballade à Toronto, Pour un soir seulement, Mariposa Folk Festival et au Northern Lights Festival Boréal, pour n’en nommer que quelques-uns.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *