Sophie Faucher : Femme de passion

Par Marie-Pier Gagnon
Déjà 30 ans que Sophie Faucher se passionne pour l’histoire de l'une des plus grandes artistes du 20e siècle, Frida Kahlo. Après avoir écrit une première pièce de théâtre (et trois albums jeunesse) à son sujet, la revoici avec Frida Kahlo – Correspondance, une lecture théâtralisée où les mots de la peintre mexicaine rencontrent la générosité du jeu de la comédienne québécoise.

Seize mois se sont écoulés depuis la dernière représentation de cette production entièrement imaginée, écrite, mise en scène et jouée par Sophie Faucher. Pigeant à même les journaux intimes de la célèbre artiste, la comédienne y raconte les grands moments de vie de celle qui a eu le temps de marquer à jamais le milieu des arts visuels malgré son décès au jeune âge de quarante-sept ans.

« J’aime les femmes d’envergure, d’influence, qui ont du tempérament. Les femmes courageuses », confie la comédienne en dressant un parallèle avec Frida Kahlo. Non seulement cette dernière est-elle devenue une peintre mondialement admirée de son vivant – ses toiles ont été présentées auprès du travail des grands de son époque dont Picasso – elle était surtout une femme assumée et libre.

Voir la webdifusion

Une femme au parcours de vie unique, marqué par la maladie dès l’âge de six ans puis un grave accident de la route au début de l’âge adulte qui lui laissera des séquelles importantes, l’empêchant entre autres de fonder une famille, et par un mariage houleux avec une autre figure importante des arts visuels de l’époque, Diego Rivera. Une femme au caractère bien trempé, en avance sur son temps.

INSPIRATION RENOUVELÉE
Présentée depuis quelques années déjà sur les planches du Québec, Frida Kahlo – Correspondance a évolué au rythme des nouvelles découvertes de sa créatrice qui est toujours aussi curieuse de lire les nouveaux ouvrages publiés au sujet de la peintre et de son pays d’origine (elle en possède plus de 80 !). Des documents tenus secrets jusqu’au 50e anniversaire du décès de la peintre se sont d’ailleurs avérés une source d’inspiration renouvelée.

La comédienne utilise les mots de la peintre pour raconter son histoire, tout en laissant place à sa douce individualité. « Comme je monte sur scène en Sophie pour me transformer petit à petit en Frida, les gens ne voient jamais la même chose d’une représentation à l’autre », souligne la comédienne qui se donne d’ailleurs le droit de discuter avec les gens de tout ce qui la touche au moment du spectacle.

C’est donc dire que les temps morts n’existent pas. Décors animés et changements de costume rythment chaque rencontre avec le public. Mais pour savoir à quoi ressemblera la scène à la levée du rideau ou à quoi ressembleront les costumes flamboyants de la comédienne, il faudra patienter jusqu’à la représentation. Sophie Faucher préfère garder une dose de mystère pour ajouter au bonheur des spectateurs.

N’en demeure pas moins qu’il est impossible de raconter la vie d’une femme mexicaine sans une trame sonore plongeant au cœur d’une culture si distinctive. Les Mariachis Figuerora accompagneront donc la lecture. « On vous offre un voyage à travers les chansons que Frida aimait ou sur lesquelles elle dansait, pleurait. » Pas nécessairement les airs les plus connus du répertoire mexicain, mais fidèles à l’artiste.

RENOUER AVEC UNE AMIE
À quelques jours de remonter sur scène après la pause forcée des derniers mois, Sophie Faucher ne cache pas son bonheur de renouer avec son amie, Frida. Sans oublier la joie qu’elle se fait de partager avec le public sa passion pour la peintre. « C’est sûr que ça va être émouvant ce retour sur scène. » D’autant plus que l’art vivant revêt une grande importance dans le cœur des gens en ces temps plus difficiles.

Le bonheur de se présenter sur la scène du Théâtre des Deux Rives, une salle qu’elle connait pour y avoir joué dans diverses productions théâtrales, sera grand et c’est avec enthousiasme qu’elle donne rendez-vous aux gens de 7 à 107 ans de la région. Frida Kahlo – Correspondance est un projet qui a un seul but : permettre au public de s’amuser en découvrant une femme d’exception. 

Frida Kahlo – Correspondance
5 décembre 2020 à 20 h
Théâtre des Deux Rives

Cette entrevue a été publiée dans l’édition de décembre du magazine l’Entracte! Consulter le magazine en cliquant ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *