Patrice Michaud : billet pour un Grand voyage désorganisé

Par Myreille B. En 2008, ce poète des temps modernes foulait pour la première fois les planches du Festival en chanson de Petite-Vallée. La performance singulière de cet auteur-compositeur-interprète lui permet d’y remporter trois distinctions. Alors âgé de 28 ans, il n'en faut pas plus au Gaspésien pour emprunter le sentier de la musique qui se traçait devant lui et de partir à la conquête du Festival international de la chanson de Granby. Le grand gaillard, au visage d'ange et aux bouclettes de cheveux dans les nuages, sera de passage dans notre région au printemps 2022 pour nous présenter son spectacle et, en bandoulière, un nouvel opus qui s'intitule Grand voyage désorganisé.

La période de création s'est échelonnée sur plusieurs mois, voire près de deux années. « Grand voyage désorganisé, ce n'est le titre d'aucune chanson, c'est le titre qui rendait le mieux ce qui s'est passé pour en arriver au produit final », mentionne Patrice Michaud. Le 30 novembre 2018, il se lançait dans un défi personnel : écrire tous les jours pendant 365 jours. « J'étais déjà dans une mouvance de voyage et le voyage est autant dans le déplacement extérieur que dans l'exploration intérieure. Ça prenait déjà forme et cette période d'écriture m'a servi. Toutes les chansons ont été construites à partir de bouts, de passages et de strophes que j'ai pondus pendant cette période. C'est comme si j'ouvrais la mine et que je l'explorais. À partir du moment où j'ai eu ce matériel, j'ai commencé rapidement à écrire l'album. »

Le tout tourne autour d’un événement historique qui a frappé l’artiste : « Ce qui s'est passé, c'est que j'ai été absolument fasciné par un événement qui s'est déroulé le 5 septembre 1977, c'est-à-dire le lancement des sondes jumelles spatiales Voyager 1 et 2. En résumé, ce sont deux sondes qui ont été envoyées dans l'espace par la NASA, et c'est ni plus ni moins que les ultimes bouteilles à la mer de l'humanité. Moi, philosophiquement, c'est un événement qui me fascine et qui m'a amené à réfléchir longuement à toutes sortes d'aspects. Constamment, cette quête particulière, je la ramène à l'échelle de l'individu, à la rencontre de l'autre, à la peur de la mort, à la quête de soi. Qui sommes-nous ? Quand quelqu'un viendra-t-il découvrir tout ce qu'on a à offrir à l'intérieur ? Ça ne m'a jamais quitté l'esprit. Donc, au lieu de cumuler des thématiques à aborder dans différentes chansons, il y a beaucoup de chansons qui gravitent autour de cette idée-là. »

Voir Patrice Michaud en spectacle

Une épopée qui l'aura accompagné tout au long de sa période créative qu'il a pu partager avec Alex McMahon. « J'ai loué son studio et je lui ai demandé : “ça tente-tu de rester pour faire des pianos ?” Et j'ai eu le temps de faire une session de studio de manière très libre, sans avoir de chansons, seulement à partir d'idées très sommaires. On a eu énormément de plaisir à travailler ensemble ces quatre journées passées avec mes musiciens. Puis finalement, ça m'a amené à lui demander de réaliser mon album et ç’a été du gros bonheur, du début à la fin. J'ai travaillé autrement et la pandémie a fait que ça allait être poussé à un point tel que je n'aurais pu anticiper. Justement, ç’a été un grand voyage désorganisé ! »

Il a confié la scénographie à Marcella Grimaux, une virtuose de la projection et de la conception visuelle. « Elle travaille avec un excellent éclairagiste, Renaud Pettigrew. » Sur scène, Patrice sera accompagné de ses quatre fidèles musiciens : Marc Chartrain à la batterie, Simon Pedneault aux guitares, Mark Hébert à la basse et Marie-Pierre Bellefeuille au piano.

Il a très hâte de retrouver son public et il vous envoie cette invitation bien spéciale : « Moi, j'ai vraiment envie de présenter un show qui va faire en sorte que les gens — de la première à la dernière seconde — vont oublier leur adresse, à quelle heure ils doivent rentrer au travail le lendemain et le numéro de la gardienne. Je veux qu'on parte pour une destination plus ou moins connue et qu'on atterrisse ensemble ! Pour ce voyage, on a tous un billet d'embarquement ! On part d'un point A et on arrive au point B. Le but, c'est de se le rappeler longtemps. » Magnifique invitation !

Pour plus d'informations sur le projet musical : patricemichaud.ca

Patrice Michaud
Jeudi 21 avril 2022 à 20 h
Salle Desjardins
Théâtre des Deux Rives

Crédit photo : Andréanne Gauthier

* Cette entrevue à initialement été publiée dans l'édition d'octore 2021 du magazine l'Entracte de la SPEC du Haut-Richelieu. Pour lire l'édition complète, cliquez ici :

Lire le magazine l'Entracte - octobre 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *