Marie-Mai : performer avec intensité

Par Myreille B.
C'est en novembre 2018 que Marie-Mai lançait son sixième opus, Elle et moi. Un album audacieux, aux textures électro-pop. À travers ses paroles et sa musique, l'auteure-compositrice-interprète dévoile un cheminement personnel et artistique bien assumé. Âgée de 35 ans et bien campée dans des chaussures aux talons vertigineux, Marie-Mai compte déjà dix-sept ans de carrière. C'est au Centre Bell – sa deuxième maison – qu'elle a entamé cette nouvelle tournée à travers le Québec. « Pour moi, ça fait du bien de changer un peu la façon de faire les choses. J'avais envie de sauter dans le vide ! »
Aujourd'hui, la quête de Marie-Mai est de trouver un équilibre entre l'entrepreneure fougueuse toujours prête à foncer et celle moins flamboyante, présente à son moi intérieur, qui rêve de vivre en harmonie avec toutes les facettes de sa vie. Une démarche complexe imposée par un rythme effréné, alors qu'en 2003 la populaire émission Star Académie la propulsait dans l'arène du show-business dès l'âge de 18 ans. Aujourd'hui, elle prend davantage conscience du temps, un thème qu'on retrouve sur ce nouvel album. Suite à un printemps intense, à l'image de sa personnalité, Marie-Mai s'est octroyé une pause en famille pendant la saison estivale avec sa petite fille de deux ans. « On avait fait trente-cinq shows dans une courte période, on avait souvent trois à quatre shows par semaine. J'avais le goût de prendre un petit break avec ma fille. J'avais le goût de profiter de l'été, d'être en congé avec elle. Ça m'a fait beaucoup de bien et le temps fait bien les choses, car à la fin de l'été je commençais à grafigner les planchers chez nous. J'avais hâte de remettre mon chapeau de chanteuse ! »
Voir Marie-Mai
« Tout le vécu que j'ai eu dans les dernières années et les changements qui sont arrivés étaient vraiment nécessaires pour ma suite à moi, pour ma propre évolution »
La rebelle et énergique chanteuse n'a rien perdu de son énergie. Dans une forme dangereusement exceptionnelle, elle garde la cadence en s'entrainant régulièrement. « Quand je suis en tournée, je n'ai pas le choix d'avoir une discipline. Mon rythme de vie est très différent. Le corps a une mémoire au niveau de la musculature. J'ai un entraineur, on fait souvent des entrainements par Skype ou FaceTime. S'il ne peut pas se déplacer, il me dit quoi faire. C’est un entrainement fait sur mesure pour mes besoins. Pour moi, c'est le cardio qui est le plus important. Alors pendant que je m'entraine, il faut que je chante en même temps. Juste ça m'aide à ne pas être à bout de souffle quand je suis sur scène et que je saute partout. Il m'entraine pour que j'arrive à donner un effort physique sans que ça s'entende dans ma voix. »
Elle sera de passage à Saint-Jean-sur-Richelieu pour présenter ce nouveau spectacle dont elle assure la direction artistique. « Mais je suis une fille d'équipe. Je collabore avec beaucoup de gens. » Sur scène, elle sera accompagnée de deux batteurs, une claviériste, un guitariste et un bassiste. « Dans le passé, on avait beaucoup de séquences dans mes spectacles. Tout ce qui est électro dans mon show est maintenant joué par Marie-Pierre Bellefeuille qui est une claviériste exceptionnelle que j'appelle ma pieuvre, car elle a les mains partout, elle joue plein de sons différents et elle chante en même temps. D'avoir une fille dans mon groupe, ça change la dynamique, je trouve ça l'fun, je suis vraiment bien entourée. » Marie-Mai promet de présenter un spectacle de grande qualité. « On a des écrans, de super belles projections, les éclairages sont vraiment spectaculaires avec un décor qui s'adapte bien aux salles. Mes musiciens sont multi-instrumentistes. D'avoir des gens autour de soi qui sont capables de faire de tout dans un spectacle, ça rend le show très intéressant pour le public. »
Les critiques sont dithyrambiques à l'égard de cette artiste québécoise singulière et de son nouveau matériel qu'elle vous offre sur un plateau d'argent. La belle bête de scène vous convie, le 6 décembre prochain, dans ce nouveau virage qu'elle a amorcé. Laissez-vous entrainer par son énergie contagieuse, vous serez rapidement contaminé par l’effet Marie-Mai !
www.mariemai.com
Photo : Max Abadian

Marie-Mai
6 décembre 2019 à 20 h
Salle Desjardins
Théâtre des Deux Rives

Cette entrevue est tirée de l'édition de novembre du magazine l'Entracte! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *